Londres (City Guid)

Fifteen & Jamie Oliver #London

Aujourd’hui, le dernier article de mon escapade Londonienne, et je vous ai gardé le meilleur pour la fin, notre dîner au Fifteen, le restaurant ouvert par Jamie Oliver après avoir recruté et formé 15 jeunes de moins de 25 ans au métier de la restauration. Toutes les étapes de la création ont été diffusées lors d’une émission TV. Situé proche du métro “Old Street”, on a vite trouvé le bâtiment  qui ressemblait bien aux photos que j’avais vu sur le site.

Nous sommes rentrés dans le restaurant, qui était bondé ! Au rez de chaussé ou nous étions, nous avons pris un verre avec une vue sur la cuisine ouverte de la Trattoria, en attendant que notre table soit prête au dining room.

Un Cosmo plus tard, on nous annonce que nous allons devoir attendre un peu plus pour avoir notre table, mais que ca vaut le coup d’attendre. Intrigués, on patiente en regardant tous les produits dérivés, comme les tabliers, les moules à gâteaux, et même le vin ou l’huile d’olive que l’on peut trouver ici. Jamie il a tout compris au business.

Et puis on vient nous chercher, avec un grand sourire et un “Hi Audrey how are you” suivi de félicitations, in british, pour mon blog car la personne qui s’occupe de nous a pris le temps de le regarder avant qu’on vienne. Comme quoi, une url à la fin d’un mail de confirmation, ca suscite la curiosité, et nous permet d’avoir la meilleur table du restaurant, celle ou tu n’as pas tes voisins à 20 cm et ou tu as une superbe vue sur la cuisine. Jamie il a tout compris aux blogs.

Dans le restaurant “Dining room” ou nous sommes, le menu (imposé) change tous les jours, et est composé de p’tites choses pour nous mettre en appétit, d’une entrée, d’un plat de pâtes, et d’un plat de poisson ou de viande, d’un dessert et d’un café et sucreries pour finir en douceur. Pour chaque plat, il y a 4 ou 5 suggestions, adaptées à tous les goûts, puisqu’avant de nous expliquer la carte, on nous demande si nous sommes allergiques à un aliment ou s’il y en a un que nous n’aimons pas.

Après avoir fait marché mon anglais pour essayer d’avoir le plus d’infos sur les plats à la carte, nous faisons notre choix en grignotant des petites choses : une focaccia aux petites pommes de terres super moelleuse, accompagnée d’huile d’olive, d’olives Puglian (énormes mais délicieuses) et d’un assortiment de saucissons, dont un au safran surprenant.

Le menu choisi, une petite cuillère pleine se fraicheur et de saveur, une noix de St Jacques avec du jus de yuzu, de grenade réduit, de grains de grenade et d’herbes nous met en appétit.

Carpaccio of Buccleuch Estate Scotch beef fillet with dressed beetroot, rocket and marjoram salmoriglio
Freshly picked and dressed Dorset crab with shaved zucchini, grilled peppers and shallot salsa

Vous connaissez les recettes dans les bouquins de Jamie ? Des produits frais, simples, et un bon assaisonnement made in Jamie. Et bien ces plats là, c’est tout ca. Je n’avais jamais goûté de carpaccio car je n’aime que la viande de boeuf ultra cuite, et là c’était pour moi sensationnel ! Et ma p’tite tartine au crabe délicieuse.

Ravioli of Italian Stem artichoke, ricotta and amalfi lemon in a truffle butter broth
Papardelle with ragu di carne miste, gremolata, parmesan and fontodi olive oil

Je n’ai pas goûté le premier, car un peu trop de fromage pour moi, mais mes papardelles étaient délicieuses.

Crespella of butternut squash, ricotta and loadsa herbs with wilted Italian spinach and aged Belazu balsamic
Fifteen’s Sicilian fisherman’s stew of cod, salmon, scottish langoustine, squid, mussels, clams, fregota sarda and Brushchetta with lemon aioli

Le premier plat est végétarien, et totalement délicieux. Moi j’ai longuement hésité entre plusieurs plats de la carte, car tout me faisait envie. J’ai opté sur les conseils du serveur du le ragout de poisson et coquillages, et pour me faire plaisir, ils ont ajouté une St Jacques car c’était l’autre plat qui me faisait de l’oeil. C’était très parfumé, délicieux, et il y avait dans la sauce aux légumes de petites pâtes rondes qui en faisaient un excellent plat complet.

Basil panna cotta with Balsamic Jersey Strawberries and shortbread
Dark Amedei chocolate and raspberry mousse on a biscuit base with raspberry compote

Je n’ai jamais mangé une panna cotta aussi crémeuse … un régal (la recette ! la recette !!), et subtilement parfumé au basilic qui n’a pas du tout perdu ses parfums en infusant dans la crème. Le gâteau au chocolat et framboises était aussi moelleux et chocolaté, sans être lourd.

Un thé ou un café plus tard, accompagnés de petites truffes au chocolat, et la soirée était déjà presque fini. J’ai quand même osé m’approcher des cuisines qu’on voit depuis la salle, et je n’ai pas pu repartir sans “Jamie does”, le nouveau livre de cuisine de notre super Jamie que j’ai dévoré pendant le trajet du retour à Bordeaux, et dont j’ai testé une recette le soir même !

The Fifteen
15 Westland Place – London (métro Old Street, sur le ligne Northern)
Menu du soir à 5 plats, 60 livres (service non inclus, 12 % du montant de la note en plus)
Menu du midi à 22,5 livres (2 plats) ou 25 livres (3 plats)

A big thank you to all who care about us at the Fifteen, it was a very good moment. Next time hope to see Jamie !!

Tags:

19 commentaires

  1. Bonjour Audrey,
    C’est la première fois que j’ose écrire un commentaire sur votre blog (je crois, à moins que je ne devienne folle). En tout cas, vous lire tous les jours est un réel bonheur. Surtout que je vais me coucher avec des envies de cuisine grâce à mon inscription à votre newsletter (j’ai déménagé sur Montréal il y a deux mois donc je reçois la newsletter vers 00h).
    Je ne peux pas résister à vous laisser un commentaire aujourd’hui car je suis une vraie fan de Jamie depuis mes 17 ans (24, cette année). Et je vous envie car lors de mon dernier voyage à Londres, il n’y avait plus de place.
    Au plaisir de lire vos futurs posts et encore toutes mes félicitations.
    Charlotte aka calliope27

  2. Ce restaurant a l’air vraiment génial, ce sont toutes ces petites attentions ui font la différence ! J’adore !

  3. Bonjour Audrey,
    merci pour ce beau reportage et pour nous faire partager un moment que tu attendais avec impatience ,j’imagine !!
    bon mardi à toi
    hervé (lesateliersdhys)

  4. En lisant ce billet j’ai une envie “express” de prendre un vol pour Londres pour goûter à tous ces plats. Merci de nous faire partager tous ces moments exceptionnels.

  5. trop la classe…veinarde !!! ça m’a l’air extra.

  6. Quel délicieux moment vous avez du passer… je dois avouer que les Papardelle me font de l’oeil… elles semblent délicieuses.

  7. Super!! Je comptais justement y aller fin juin quand je serais à Londres!!
    Il faut réserver très en avance ?
    Superbes photos en tout cas, ça me donne encore plus envie!! 🙂

    @Julie tu peux faire ta résas sur le site directement, je te conseille de la faire dès maintenant

  8. C’est çà : Jamie, il a tout compris ! 😉

  9. chanceuse, je rêve d’y manger depuis qu’il a ouvert !! je n’ai pas encore son dernier livre !

  10. Quel beau reportage 🙂 bon alors un billet pour Londres départ dans 2h… ^^
    Et Jamie, on aura saisi: il a tout compris ^^

  11. Une superbe escapade et un super menu !
    Merci pour ce beau reportage qui nous transporte avec toi là-bas !!!
    J’avais suivi un peu l’émission sur le fifteen, une belle réussite pour Jamie et ces jeunes !!!

  12. Bonjour Audrey,
    quelle chance!!!je suis envieuse!!!! tu as du te régaler!
    sais tu si ce dernier livre est en vente en France?
    bonne journée,
    Mélanie

    @Mélanie non pas encore, il n’est pas traduit

  13. La grande classe !!! 😀

  14. Au vu des photos et de ton récit, tu as passé un agréable moment. les photos font envie et je crois bien que je me laisserais tenter lors de mon prochain séjour à londres.

  15. J’attendais ce billet avec impatience… j’ai commencé à m’interesser à ce chef grâce à toi! Tous les jours sur le cable, je zappais sur son programme, sans m’arrêter, jusqu’a ce que tu parles de ton projet d’aller diner chez lui, en zappant l’autre jour, je me suis dit “ah, mais c’est le chef dont Audrey nous parle”, et depuis j’adore!
    Entre son programme de cuisine facile, rustique autour de son potager (je salive) et celui à la recherche des cuistots de ce resto (bah oui, on a un peu de retard!), je suis fan moi aussi de Jamie!
    Thanks Audrey!

    @Emilie et une nouvelle fan de Jamie 😉

  16. oh la veinarde ! Moi aussi j’adore Jamie Oliver. D’ailleurs j’ai cru voir son livre de cuisine “cook” revenir avec mon mari il y a peu. Du coup, j’attends dimanche avec impatience !!!

  17. Yeah !!!
    Bon, on s’en doutait, mais l’adresse a vraiment l’air sympa !!! A faire à la prochaine escale à Londres.

  18. Justement, je viens de rentrer de Londres et j’ai mangé chez Fifteen! J’ai adoré le concept – c’est vrai que Jamie a su comment se faire avancer et plaire et il a des supers initiatives. D’un coup je me suis abonnée à son magazine aussi – j’aime bien son style décontracté et puis cela permet de rester à jour avec ce qu’il se passe au niveau culinaire chez moi….bon je serai obligée de prendre l’Eurostar pour trouver certains ingrédients mais bon il me fallait une bonne excuse 🙂 Merci pour ton post!

    @Cupcakista super ! j’avais adoré, et puis le blog c’est fait pour partager les bonnes adresses

  19. j’ai été l’année derniere a londres et j’ai pu deguster les petits plats de jamie oliver au fifteen. tu as tout a fait raison, la panna cotta etait plus que delicieuse, je dirai magnifique. j’ai envie de retourner et espere voir jamie lol!!! salutations depuis l’espagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *