Italie

La croisière s’amuse …

20140412_175302_4

Cela fait a peine plus de 36 heures que je suis montée sur le Costa neoriviera pour ma croisière neocollection, et je peux vous dire que tout va bien, et qu’un rien m’amuse sur la vie à bord. Déjà, cette croisière est une première pour moi et donc je découvre avec amusement toutes les procédures à bord, la vie sur le bateau, ses codes, ses temps forts et tout le reste.

Samedi, j’ai donc pris à Bordeaux un avion qui m’a emmené  à Marseille et j’ai été prise en main par Anaïs, une hôtesse Costa qui a tout fait pour que mon acheminement vers Toulon se passe bien. J’étais la seule à aller jusqu’à Toulon, tous les autres passages de l’aéroport  se rendaient au port de Marseille pour embarquer sur le Solena, alors j’ai eu droit à mon p’tit taxi pour moi toute seule.

Arrivée devant le bateau à Toulon, l’embarquement c’est déroulé sans encombre, et quelques minutes après avoir embarqué, on s’est un peu perdu dans les couloirs pour trouver notre cabine. Je l’ai trouvé parfaite, propre, sobre, avec deux p’tits lits aux matelas de qualité (on a super bien dormi !), plein de rangements (j’avais quand même une valise de 20 kg pour moi toute seule …) et avec une jolie vue sur la mer. La salle de bain est un peu p’tite mais bon, je suis mal habituée à la maison !

On a commencé par la présentation de la croisière dans la salle du théâtre, accompagnées de nos gilets de sauvetage pour faire l’exercice de sécurité. C’est un mot sur lequel on ne déroge pas, tous les passagers sont soumis à cette obligation et ceux qui ont séchés hier soir ont été rappelés à l’ordre pour un exercice ce matin avant de débarquer à Barcelone.

D’ailleurs en parlant de sécurité, j’ai assisté dimanche matin à l’exercice du personnel, avec débarquement de la chaloupe en mer, simulation d’une personne à la mer et tout le personnel a joué le jeu. Les hôtesses Italiennes gardent même leur super classe rien à voir avec moi et mon gilet rouge J

Sinon, à notre premier tour de découverte du bateau, j’étais impressionnée par tout ce que je découvrais, mais surtout la capacité des croisiéristes à bord de s’approprier les lieux. Nous étions a peine sortis du port de Toulon, que les transats étaient occupés, que certains profitaient des joies de la piscine ou des bains à remous et qu’en visitant le SPA et la salle de sport il y avait déjà du monde aux machines, en salle de massage, au salon de coiffure et sur les fauteuils chauffants relaxant aux pierres chaudes (j’en rêve !).

Nous on a un peu plus pris de temps pour prendre nos marques, on a testé le restaurant à bord, tout était nickel du service au plats et nous avons ensuite profité d’une bonne nuit de sommeil. C’est fou d’ailleurs comme cela est calme et sans vibrations, on ne se sent même pas sur un bateau ! C’est stable, silencieux, parfait pour bien dormir et se promener la journée.

Sinon, on a vu notre chef de cabine, qui nous a expliqué qu’il s’occuperait de notre cabine deux fois par jour, le matin pour faire la chambre et la salle de bain, le soir pour fermer les rideaux, déposer le programme et une p’tite attention (il s’éclate sur le pliage des serviettes !) mais également ouvrir notre lit, en enlevant le dessus de lit et en l’ouvrant sur le côté. Cette attention m’a gêné, j’avais mis en boule ma chemise de nuit sous l’oreiller et je l’ai trouvée pliée proprement sur mon oreiller … demain elle sera rangée ! En fait on est 450 à bord et il y a 500 personnes de l’équipe, avec une majorité pour gérer la partir hôtellerie / restauration.

Hier matin nous nous sommes levées avant l’arrivée à Barcelone pour voir l’accostage du bateau à côté des autres paquebots à quai et avant une grande journée nous avons été prendre notre petit déjeuner au self. Là, j’ai été surprise de voir que certains passagers tournent à la bière et aux tartines alors que moi je me suis contentée d’un thé !

On a visité ensuite les cuisines et réserves du bateau, je vous en reparlerai, et c’était hyper impressionnant. Le point auquel les croisiéristes apportent le plus d’attention, c’est au contenu de leur assiette. Il parait que la prise de poids moyenne est de 6 kilos par personne sur une croisière d’une semaine, énorme non ? Moi j’ai décidé que ce n’était pas le cas, et je boycotte les ascenseurs de toute la durée de la croisière.

Allez je vous laisse pour 2 jours, dans quelques minutes le bateau part du port pour 1,5 jours en mer, promis dès que je retrouve la terre ferme je partage cette étape avec vous !

A très vite

6 commentaires

  1. Quelle expédition….. Bonne croisière, et en rentrant, j’espère que tu n’auras pas le “mal de terre”….

  2. Super sympa ton compte rendu Audrey . Il me donne le sourire . Tu es servie comme une princesse . Wahouuu super chouette . Je te trouve bien avec ton gilet et ton sourire fait vraiment plaisir à voir .
    Rdv à la prochaine escale . 6 kg me semble beaucoup quand même .Profites bien 😛

  3. Vraiment sympa de découvrir avec toi ces premières heures sur ce bateau!!! J’adore! Profite bien de chaque minutes!!! 😉 Bizoo

  4. Merci de nous faire partager toutes ces émotions!
    Reposez-vous bien.

  5. PROFITE EN UN MAX
    Super merci de nous faire vivre ta croisière tu es trop top
    Bonne vacances

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.