Poisson

Merlu à l’ail à la plancha

Ca y est on passe en mode été, il était temps ! Le salon de jardin est bien en place sur la terrasse, la piscine chauffe petit à petit et mon p’tit jardin me promet de jolies framboises et plein d’herbes fraiches pour mes recettes. Et qui dit cuisine d’été dit plancha, un mode de cuisson que j’adore aussi bien pour les viandes, volailles, poissons et légumes. Ma plancha, je l’ai depuis quelques années maintenant, je l’avais acheté sur la Foire Internationale de Bordeaux chez Forge-Adour.

Chaque été dès que je publie sur mon blog ou sur les réseaux sociaux des recettes à la plancha, vous me demandez mon avis sur ma plancha (je vous en avais parlé un peu déjà), alors après 7 étés d’utilisation voici ce que j’en penses :

  • Ravie d’avoir opté pour cette marque, c’était un sacré investissement à l’achat, mais ma plancha est solide, les bruleurs de qualité, elle monte vite en température.
  • J’ai pris une plancha avec trois bruleurs. Même si au quotidien elle est un peu grande pour nous trois, elle est parfaite pour les grandes tablées de 10 à 15 personnes sans aucun soucis. J’aime bien également y faire cuire des légumes, sa grande surface est parfaite pour faciliter la cuisson.
  • Niveau entretien, la fonte c’est un peu chiant, mais ça ne bouge pas. Je gratouille avec une paille de fer chaque semaine, et entre les cuissons quelques glaçons, une giclée de vinaigre blanc quand c’est du poisson et un coup de grattoir à plancha et c’est nickel.
  • Pour le support je regrette fortement ce truc en pseudo pierres qui n’a jamais été nickel côté finitions, encore moins depuis que j’ai tenté de refaire les joints l’été dernier. Il n’y avait pas un grand choix de chariots en inox quand nous l’avions acheté, maintenant que notre structure est fixée sur la terrasse on est bon pour la garder à notre plus grand regret …
  • Côté durabilité, nous avons changé la housse l’été dernier, et j’ai un soucis sur les allumeurs électriques qui sont défaillants. Comme je n’ai toujours pas pris le temps de les commander (devis de l’été dernier pour 60 euros) on utilise de grandes allumettes c’est un peu plus chiant alors c’est mon chéri qui s’en charge. Mais sinon aucun soucis pendant 7 ans  !
  • Pour éviter de tomber en panne de gaz (toujours quand on a du monde !), on a toujours deux bonbonnes de gaz. Il faut par contre penser à regarder régulièrement l’état du tuyau et le changer régulièrement (je viens de voir qu’il est périmé depuis … 2015 !).

On passe à la recette maintenant ? J’adore faire du poisson à la plancha, mais tous n’aiment pas ce type de cuisson, surtout les poissons fragiles. Je m’en sers beaucoup pour les pavés de saumon, les filets de sardines ou de maquereaux, les brochettes de lotte, les crevettes, encornets et le merlu. C’est un poisson local, pêché à la ligne au large de Saint Jean de Luz, qui est délicieux coupé en darnes et cuit à la plancha avec un peu d’ail et un filet de vinaigre en fin de cuisson.

Pour protéger la chair, je farine au préalable mon poisson et aucun soucis cela cuit parfaitement à la plancha. Avec une p’tite salade (la même que sur les tartines de Philippe Etchebest, j’adore cette recette, sans les gésiers ici) et du bon pain de campagne c’était parfait !

Ingrédients (4 personnes)
4 jolies darnes de merlu
3 cuillères à soupe de farine
6 gousses d’ail
1 cuillère à soupe de vinaigre de Cidre
Sel, poivre 

– Rincer et sécher les darnes de merlu. Les saler et poivrer, saupoudrer de farine sur les deux faces.

– Faire chauffer la plancha à feu vif, la huiler légèrement.

– Faire cuire les darnes de merlu à la plancha, 4 à 5 minutes par faces, en les retournant délicatement au moins 2 ou 3 fois.

– Peler et couper les gousses d’ail en deux, les ajouter sur la plancha 2 minutes avant la fin de cuisson.

– Verser le vinaigre sur la plancha, retourner les darnes. Saler, poivrer et servir avec l’accompagnement de votre choix.




2 commentaires

  1. Cette belle recette me donne envie ,mais je n’ai malheureusement pas de plancha .
    Bonne journée.

  2. Pour du poisson j’utilise du papier cuisson que je huile bien , ça évite que la peau accroche (rougets, sardines….)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *