Sauces

Conserves de sauce tomate maison

Je me répète souvent, mais je suis membre d’une Amap et j’ai la chance d’avoir chaque semaine un panier de légumes d’un producteur local, qui a son exploitation à moins d’un kilomètre de chez moi. Et cet été ils ont subit la tempête de grêle qui a encore fait d’énormes dégâts, mais la serre a été épargnée et les légumes y poussent super bien (on est en produits bio, d’autres en reconversion en bio) avec le beau temps du mois de juillet et nous avons pu profiter de légumes en plus à des super prix.

Alors mercredi soir, je suis revenue à la maison avec plus de 8 kilos de tomates et 2 kilos d’aubergines. L’idée était de faire plein de bocaux de coulis de tomates pour égayer mes recettes d’hiver, mes sauces bolognaises et autres recettes avec du coulis de tomate.

Pour les aubergines, je les adore en confit d’aubergines à la tomate, pratique à ouvrir hors saison pour accompagner des pâtes, des céréales ou des oeufs au plat pour un repas rapide, je vous en parlerai rapidement !

L’avantage du fait maison, c’est que là je sais ce qu’il y a dans mes sauces tomates, c’est bien plus économique et je sais d’ou viennent mes tomates.

Comme j’utilise toujours les mêmes bocaux en verre, je n’ai que les caoutchouc à changer donc c’est vraiment économique. Côté recette, je suis restée sur du basique, je ne rajoute pas trop de choses dedans pour parfumer au dernier moment mes sauces selon les recettes dans lesquelles je les utilise.

Ingrédients (4 bocaux de 50 cl)
2 kg de tomates allongées 
1 oignon jaune
1 gousse d’ail
1 branche de thym ou de romarin
Huile d’olive 
Sel

– Rincer les tomates sous l’eau. Les plonger ensuite 3 minutes dans une casserole d’eau bouillante.

– Egoutter les tomates et au dessus d’un saladier et laisser refroidir 5 minutes.

– Enlever la peau qui part toute seule en s’aidant de la pointe d’un couteau.

 

– Couper les tomates en deux, enlever les graines, toujours au dessus du saladier. Couper la chair en morceaux.

– Passer au tamis les peaux et graines pour récupérer le jus.

– Faire chauffer une cocotte. Faire revenir l’oignon et l’ail émincé dans un peu d’huile d’olive, sans les laisser colorer.

– Ajouter les dés de tomate, les herbes. Saler. Faire cuire à feu moyen pendant 15 minutes.

– Mixer finement puis verser dans les bocaux préalablement lavés et ébouillantés. Ajouter une rondelle en caoutchouc neuve et également ébouillantée sur le couvercle.

– Fermer les bocaux, les stériliser dans une grande casserole d’eau bouillante pendant 45 minutes à 60 minutes (je préfère toujours plus que moins), en prenant soin d’immerger tous les bocaux dans l’eau et de les caler avec un torchon pour qu’ils ne s’entrechoquent pas. Moi je le fais au four vapeur, mon four a un mode pour stériliser les bocaux.

– Laisser refroidir les bocaux, vérifier que la stérilisation soit parfaite et les stocker dans un placard jusqu’au moment de les consommer. Si jamais la stérilisation n’a pas fonctionné, ouvrir, nettoyer le dessus du couvercle et le caoutchouc pour être certain qu’il n’y ai pas de sauce dessus, refermer et stériliser à nouveau.

Et s’il vous reste des tomates, recommencez 🙂

Faire ses bocaux maison

Ce n’est vraiment pas compliqué, quand on a un peu de temps en vacances et des fruits et légumes se saison toutes les conditions sont réunies pour que ce soit parfait. Voici quelques recettes :

A vos bocaux !

Comment faire des petits pots en conserve pour bébé ?

Conserves de bonite maison à l’huile d’olive

Conserves de pâté de porc faites maison

Sauce tomates aux légumes (en conserves)

Rillettes de maquereau à la tomate

Rillettes de maquereau … toute la Bretagne des vacances dans une boîte




Tags:

4 commentaires

  1. bonjour,
    merci pour cette belle recette qui nous donnera le sourire cet hiver.
    bonne journée

  2. Bonjour
    Ou avez vous acheter vos bocaux ? Quel est le diametr de vos rondelles ?
    Je ne trouve pas sur internet et voudrais les memes que vous, ca donne trop znviz de prendre le temps de sy mettre

    @ c’est des bocaux Le Parfait

  3. Bonjour,

    Et le confit d’aubergine cité dans l’article, il n’y pas de recette ?

    Merci pour le partage

    @ non pas encore !

  4. Je mets le coulis dans des pots de confiture s terilises et je retourne les pots sur l envers jusqu a refroidissement
    Encore plus économique
    Je garde les pots de coulis jusqu a 3 ans mais ils sont consommés dans l année de fabrication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *