Japon

Barazushi et botamochi de délicieuses spécialités Japonaises à découvrir

Je continue mon voyage au Japon, et après la Préfecture de Tottori, me voici dans celle de Kyoto pour continuer mes découvertes le long du Géoparc du San’In.

Sur la route vers Amanohashidate nous nous arrêtons à la maison Inaba, dans la ville de Kyôtango, sur les bords de la mer du Japon. Cette maison est la propriété de la famille Inaba qui a fait fortune dans les chemins de fer.

On rentre dans une cour intérieur, dans laquelle nous retrouvons un dragon géant, dit de “Kumihama”. Il a la particularité de s’animer. Pour visiter la maison, il faut se déchausser à l’entrée, ce qui est souvent le cas dans les lieux traditionnels Japonais. Il faut prévoir des chaussures facile à enlever et à remettre pour un séjour au Japon 🙂

Elle n’est plus habitée, mais cette maison semble “vivante” car beaucoup d’objets du quotidien ont été conservés sur place, comme une belle collection de poupées en tissus ou de céramiques. J’ai adoré l’ambiance qui s’en dégage, c’est zen, et les beaux jardins y sont pour beaucoup.

Cependant, je ne suis pas certaine que la visite guidée soit possible en anglais, nous avions notre interprète avec nous ce qui était bien plus confortable pour découvrir l’histoire de cette maison, mais si vous prévoyez un voyage au Japon dans cette région, je vous la conseille pour une autre raison.

Cette maison traditionnelle dispose d’un restaurant et d’un salon de thé, dans une très jolie salle donnant sur un jardin Japonais, zen et très agréable à contempler.

Il n’y a pas grand choix au menu, un plat unique est proposé à la carte mais il est vraiment savoureux, c’est un barazushi, une sorte de chirashi, c’est à dire un bol de riz tiède et vinaigré, recouvert de légumes, maquereau, algues et de lamelles d’omelettes. C’est délicat et très savoureux, c’est une spécialité locale qui est servie dans de nombreux restaurants.

A la différence des plats que l’on trouve ici en France, le riz vinaigré n’est pas servi froid, mais légèrement tiède. Il est beaucoup plus aérien, et savoureux. J’aime beaucoup les p’tits morceaux de légumes fermentés qui sont croquants et savoureux.

Ce plat est accompagné de thé vert, d’une soupe miso, d’une salade de crudités et en guise de dessert d’une spécialité locale, le botamochi. C’est une boulette de riz cuit, recouverte de purée de haricots rouges sucrée.

C’est également une spécialité locale, parfois recouverte de farine de soja torréfiée. Ce n’est pas très léger, mais surprenant et j’ai bien aimé car les saveurs sont bien équilibrées, comme toujours au Japon.

Côté tarifs, comme très souvent pour les repas du midi au Japon cela ne coûte pas grand chose. Le menu est proposé à 1000 Yen soit un peu plus de 8 euros. Les assiettes ne sont pas énormes, mais avec du riz en plat et en dessert c’est quand même bien copieux. Une bonne adresse à conserver pour un séjour au Japon dans la Préfecture de Kyoto !




Plus d'articles sur le Japon sur : Audrey Voyage Japon
Tags:

2 commentaires

  1. Superbe article comme toujours et superbes photos comme toujours également, merci 😉

  2. Sonia merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *