Japon

Misasa Onsen et ses sources naturelles

Sur mon précédent article je vous faisais découvrir le Mont Mitoku, lieu de pèlerinage sacré, qui domine la ville de Misasa Onsen, dans la préfecture de Tottori. Misasa est une petite ville thermale, construite le long d’une rivière qui appelle à la méditation et au bien-être.

Son histoire a plus de mille ans, ses paysages naturels sont uniques et inspirants et ses cérémonies de purification et de pèlerinages font de ces lieux une originalité si extraordinaire que le gouvernement a classé la région comme le premier bien du patrimoine culturel japonais.

Mais, située dans une partie relativement inexplorée du Japon, Misasa attire peu de touristes. A découvrir avant qu’ils affluent en masse vers cette jolie région du Japon !

L’histoire de Misasa Onsen commence avec la légende d’un loup et d’un samouraï à l’époque de Heian (794-1185), lorsque l’ancien Kyoto était la capitale du Japon impérial. La légende dit qu’un jour un samouraï a rencontré un loup blanc lors d’un pèlerinage au Mont Mitoku. Se basant sur la religion Shintoïste, il croyait que le loup était un dieu incarné, alors plutôt que de le tuer il le laissa tranquille.

En rêvant cette nuit-là, une voix lui a dit où trouver de l’eau chaude jaillissant sous les racines d’un vieux camphrier. Il s’est rendu à cet endroit, où il a trouvé la source thermale, qui a donné vie à Misasa.

Aujourd’hui, il est possible de voir cet arbre légendaire où l’eau minérale thermale coule encore de la terre. Les statues du samouraï et du loup qui se regardent se tiennent à proximité.

La ville de Misasa

Cette ville thermale dispose de plusieurs lieux dont on peut profiter, comme par exemple le Kawaraburo, un bain mixte extérieur gratuit, à la vue des passants qui marchent sur le pont de Misasa.

Le soir en s’y promenant il y avait du monde, et cela ne me tentait pas du tout ! Mais au petit matin, il n’y avait personne dans la ville quand je suis partie seule faire quelques photos avant de retrouver le groupe pour le petit déjeuner, et ça m’a tenté.

Ma pudeur a repris le dessus, et je me suis quand même approchée de l’eau, je me suis assise au bord du bassin et j’y ai trempé que les pieds. L’eau était très chaude et très agréable, la vue sur la rivière relaxante avec les Hérons pour seule compagnie.

D’ailleurs il y a dans la ville plusieurs sources chaudes aménagées pour des bains de pieds, et c’est très sympa ! Il y a également des tasses pour boire l’eau thermale, pleine de bienfaits pour le corps.

Il est également possible de profiter des sources chaudes dans les Ryokans et hôtels japonais qui acheminent de l’eau minérale chaude dans des installations de baignade privées. J’ai adoré celui du Ryokan Mansuirou.

Il faut savoir que l’eau minérale de Misasa contiendrait la plus forte teneur en radon de tous les spas du monde. Bien que nous nous méfions du Radion en France, de nombreux Japonais pensent qu’il peut renforcer le système immunitaire, diminuer les douleurs articulaires et augmenter le métabolisme.

Ma visite de la ville se poursuit dans la rue Showa, parallère à la rivière Mitoku. Il y a plusieurs boutiques insolites et attachantes, comme ce magasin de sculptures en tofu (oui oui …) ou elles sont créées à partir d’une variété de tofu appelée kouya doufu.

Les chefs des restaurants et des ryokans de la ville se sont affrontés pour voir qui pourrait être l’artiste de tofu le plus célèbre.

Photo prise par Yann

Le Barbershop est également atypique. Monsieur Kajikawa nous a présenté les antiquités du salon de coiffure dont il connait toute l’histoire !

Ou loger sur Misasa Onsen ?

J’ai profité d’une soirée et d’une nuit au superbe Ryokan Mansuirou. Il est situé au coeur de la ville de Misasa Onsen, avec une belle vue sur la rivière. A l’intérieur il y a de nombreuses chambres et un hall très agréable.

Comme dans tous les Ryokan nous sommes accueillis à notre arrivée par un bol de thé Matcha ainsi qu’un petit biscuit. Ici ce n’est pas un wagashi moelleux, mais un tout petit biscuit très sec.


Photo prise par Yann

J’ai le choix de la couleur de mon Yukata et de sa ceinture pour la soirée, je suis ravie ! J’aime beaucoup tout le cérémonial qu’il y a dans les Ryokan et cette attention portée aux petites choses qui font qu’un séjour dans un Ryokan devient unique.

J’accède à ma chambre, dans le style Japonais. Table au centre de la pièce, petit coin salon au bord d’une fenêtre et mon futon sera installé pendant le dîner.

Je prend le temps de me faire un thé, puis de revêtir mon Yukata avant de retrouver le groupe pour un dîner Kaiseki dans un salon privé de l’hôtel. Tout est encore très beau, très apaisant et le repas fabuleux !

Au menu une succession de petits plats tous plus savoureux les uns que les autres. Je me régale avec les sashimi de poisson et de poulpe, le Chawanmuchi un petit flan salé très fin et léger, le shabu-shabu au boeuf et bien d’autres spécialités locales.

J’ai eu une petite appréhension quand on m’a porté une soupe de tortue. Il faut savoir qu’au Japon on consomme les suppon, une variété de petites tortues appelée trionyx. Ce sont des tortues d’eau douce, pas des belles tortues de mer !

Après le repas, j’ai profité des Onsens du Ryokan, sublimes dans une ambiance tamisée, pleine de brume. Le bassin extérieur était très agréable, mais je n’ai pas pris de photos je n’étais pas seule dans les lieux, je vous ajoute celles que l’on trouve sur le site du Ryokan.

Le lendemain matin j’ai adoré le petit déjeuner, copieux et varié ! Sincèrement les petits déjeuners français sont bien tristes depuis mon retour du Japon …

Plus d’infos sur Misasa Onsen
sur le site de l’Office de Tourisme de la ville







Booking.com

Quels autres lieux à visiter dans la Préfecture de Tottori ? 

Le Mont Sacré Mitoku

Kurayoshi, un village rural traditionnel Japonais

Hakuto-jinja, le sanctuaire du lapin blanc

La Côté d’Uradome, Géoparc du San’In

Les Dunes de Sable de Tottori au Japon

 

 

Tags:

3 commentaires

  1. Qu’il est agréable et dépaysant notre petit voyage du mercredi 💓
    Merci Audrey de nous faire partager toutes ces merveilles .
    Bonne journée , profites bien de ta journée 😊

  2. Jeanine merci à toi . Bonne journée également

  3. Merci de ta visite !
    Si j’avais su, je serais venue à ta rencontre car je vis à Misasa (la seule et l’unique française :p )
    Je t’invite à me suivre sur instagram si tu veux continuer de découvrir des pépites de Misasa et de la préfecture de Tottori encore peu connues !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *