Volaille

Mon poulet façon basquaise au four

Poulet façon basquaise

A la maison, quand j’annonce qu’il y a du poulet au repas, mes p’tites recettes sont toujours bien accueillies, que ce soit des recettes classiques comme les nuggets maison, des recettes plus exotiques comme les boulettes caramélisées au sésame ou bien tout simplement un poulet rôti. 

Là j’avais dans mon panier de légumes de très beaux poivrons de toutes les couleurs alors j’ai eu envie d’un poulet basquaise. Sauf que le soir en rentrant du boulot ce n’est pas spécialement le plat mijoté que j’ai envie de faire, alors je vous propose une version revisitée ou tout cuit au four dans le même plat. 

Il n’y a pas d’expression pour ce type de plats en Français, mais ils font fureur de l’autre côté de l’Atlantique façon “one pan sheet meals”. Si vous êtes adeptes des recettes anglo-saxonnes je trouve qu’il y a de super idées pour des plats simples, colorés et gourmands qui ne demandent pas de vaisselle supplémentaire, un peu comme la recette que je vous propose aujourd’hui. 


Poulet du Gers


Vous connaissez les Poulets du Gers ? Ils sont élevés par un regroupement d’éleveurs situés dans le Gers (souvenez-vous je vous ai fait découvrir cette belle région), afin de promouvoir l’origine et la qualité de leurs volailles. Les produits sont doublement labellisés avec le Label Rouge et l’IGP Volailles Fermières du Gers

Le cahier des charges nous permet d’avoir des produits au top de leur qualité, ou le bien-être animal et le respect de l’environnement sont primordiaux. Les volailles sont nourries avec des céréales locales, et élevées avec des méthodes traditionnelles, en plein air sur des parcours herbeux ou boisés.

Les volailles ont le temps de grandir, car les races sélectionnées sont à croissance lente, et le Label Rouge garantit une qualité gustative supérieur à un produit non labellisé. 

On retrouve les produits Volailles du Gers dans nos supermarchés, que ce soit aussi bien les volailles entières, ou bien les découpes (cuisses, filets, suprêmes, ailes, pilon, etc). J’ai utilisé pour ma recette des suprêmes, c’est une découpe que j’aime bien. Le blanc de poulet est accompagné du manchon de l’aile et recouvert de sa peau, ce qui permet de protéger le blanc lors de la cuisson et je trouve que ça fait plus chic dans l’assiette qu’un blanc de poulet, mais pour les non amateurs d’os à trier c’est un très bon compromis !


Batch-Cooking


Cette recette ne demande pas beaucoup de temps de préparation, mais a besoin d’une cuisson de 30 minutes au four. Vous pouvez bien évidement vous avancer pour la réaliser :

  • Rincer, émincer les poivrons, l’ail et les échalotes la veille et conserver le tout dans une boîte hermétique au réfrigérateur. 
  • Préparer le plat à l’avance, mais ne le faire cuire que 20 minutes au four. Vous aurez plus qu’à le réchauffer / finir la cuisson en 20 minutes avant de passer à table le lendemain.
  • Préparer le plat à l’avance et le faire réchauffer le jour J. Il peut se conserver sans soucis pendant 48 heures au réfrigérateur, dans un plat recouvert d’un film alimentaire. Attention à le réchauffer à four doux, pour éviter de trop cuire le poulet.
  • Vous pouvez congeler le plat sans problème, et le laisser décongeler au réfrigérateur pendant une journée. Pensez à le sortir le matin à l’heure du petit déjeuner pour le soir et le réchauffer au four doucement.

Recette


Création de contenu pour Poulet du Gers
Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.