Mises en bouches

La recette du tarama maison

tarama

Il y a quelques semaines, j’ai enfin pris le temps de mettre les pieds dans le nouveau Monop’ qui a ouvert tout proche du bureau. J’étais toute contente de pouvoir aller y faire un tour et découvrir les nouveautés au rayon vêtements et maquillage. Sauf que pas de bol pour moi, c’est un Monop’ uniquement alimentaire, il perd pour tout son intérêt ! Un Monop’ c’est fait pour y acheter un nouveau rouge à lèvre, une paire de collants ou un nouveau vernis à ongle.

Alors j’ai quand même continué mon chemin dans les rayons alimentaires pour voir si j’y trouvais des choses un peu plus originales que ce que je trouve sur mon drive en ligne.

Untitled

Comme je suis en pleine préparation des prochaines vacances d’été et que la destination sera l’Islande (youpiiiiiiiii !!!!) quand j’ai vu ce paquet d’oeufs de cabillauds fumés venant de là bas, je me suis empressé de le mettre dans mon panier. Je n’en trouve que rarement, et c’est idéal pour faire un tarama maison, totalement différent des versions que l’on trouve en grandes surfaces aux couleurs artificielles, avec un p’tit goût fumé bien appréciable.

Bon par contre, cette recette n’est absolument pas légère. Le Tarama c’est gras. Moi qui vient de commencer le régime Weight Watchers depuis lundi (re-youpiiii 1,5 kg en moins ce matin sur la balance !!) c’est un peu incompatible. C’est une sorte d’émulsion entre les oeufs de cabillaud fumés et de l’huile avec un peu de mie de pain trempée dans du lait. Pour éviter que ce soit trop gras, j’ai ajouté du fromage blanc pour alléger le tout. Tartiné sur des blinis, déposé dans des petites coupelles en pâte croustillante, avec une pluche d’aneth c’est parfait pour l’apéro. A accompagner de p’tits batonnets de carottes et de concombre car hein là niveau calories c’en est blindé (mais c’est trop bon).

Untitled

Ingrédients (pour un grand bol)
150 g d’oeufs de cabillaud fumés
10 cl d’huile au goût neutre (genre Isio 4 ou équivalent)
1 tranche de pain de mie sans croute
1 petit verre de lait
100 g de fromage blanc
1 citron
Poivre

1. Enlever à l’aide d’un couteau pointu la peau autour des oeufs de cabillaud.

2. Dans une assiette à soupe, faire tremper la tranche de pain de mie dans le lait.

3. Déposer au fond de la cuve de votre mixeur les oeufs de cabillaud, la tranche de pain de mie égouttée puis mixer le tout pendant 3 minutes, en ouvrant de temps en temps le robot pour racler les parois.

4. Petit à petit verser l’huile en filet tout en continuant de mixer. Ajouter ensuite le jus de citron, puis le fromage blanc. Poivrer, c’est prêt.

5. Réserver dans un bol au réfrigérateur, le tarama peut se conserver quelques jours, a condition de le filmer en surface pour qu’il ne s’oxyde pas.

   

6 commentaires

  1. Des recettes gourmandes mais plus légères : excellente idée 🙂

  2. Voila une recette parfaite pour l’apéro, maintenant il ne reste plus qu’à trouver les oeufs de cabillaud…

  3. J ai lu que tu avais choisis l Islande comme destination pour cet été, tu ne pouvais pas mieux choisir. Moi j y retourne au mois de juin, après un incroyable coup de coeur il y a 3 ans pour ce pays, ces cafés où prendre d incroyable goûter…..

  4. J’aime beaucoup ta version allégée du tarama je vais regarder si je trouve les œufs de cabillaud au monoprix.

    Ouf je ne suis pas la seule à acheter maquillage, collant et j’aime beaucoup leurs collections de vêtements pour les enfants :-))))

  5. Cette recette est juste parfaite pour ma ligne !
    Bisous

  6. la recette du vraie tarama est bcp moins riche, en réalité on ne met ni creme ni pain, la poche que tu as tres bien, tu sale tu poivre et tu fais monter a l’huile, une fois monté, tu mets ton citron préssé, la vraie recette est simple et on ne la trouve pas je rage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.