Road-trip en Islande, de la pluie et des cascades [jour 4]

Après deux journées passées dans le Cercle d’Or, entre Geyser & Volcans, il est temps pour nous de continuer notre route pour parcourir l’Islande dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, direction le Sud, par la route 1. Pour cette nouvelle journée, nous avons 250 km à parcourir, soit un peu plus de 3 h 30 de route, ce qui nous laisse pas mal de temps pour nous arrêter et découvrir les différentes cascades qui nous attendent sur notre chemin et espérer voir des Macareux proche des falaises de Vik.

1

Avant de partir nous prenons un solide petit déjeuner à la ferme Guesthouse Dalbær III. Comme toujours il est composé des grands classiques des petits déjeuners à l’Islandaise : pain de mie, oeuf dur, tomates, concombre, poivrons rouges et jambon blanc. Ce matin il y a même du Kaviar en tube, une sorte de tarama, sur des toasts avec pain de mie, oeuf en rondelles et concombre c’est pas mal. P’tit bonhomme fait plus classique avec ses tartines de nutella et mon chéri aussi avec son bol de yaourt et de muesli.

Voici notre itinéraire du jour sur le plan :

Et notre journée en vidéo. J’espère que ces p’tites vidéos vous plaisent pour voir les paysages différemment :

2

3

Nous quittons la route 1, direction la route 261 sur quelques kilomètres pour aller jusqu’à la cascade de Gluggafoss. Il n’y a pas grand monde, elle est relativement peu connue et nous sommes ravis de cette première sortie de la journée.

9

6

7

Les paysages aux alentours sont superbes, entre champs, vaches, chevaux et glacier en fond de tableau.

5

On y croise aussi d’énormes 4×4 sur cette petite route (chemin en fait … c’est une route de graviers avec pleins de trous !). Les Islandais sont bien équipés pour rouler hors des routes goudronnées !

14

Nouvelle cascade sur notre route, Seljalandsfoss. Cette cascade attire les foules et les bus de touristes … il est possible de passer derrière l’eau, ça mouille un peu alors on a sorti les pantalons de k-way et les ponchos de pluie. Surtout que le temps ne s’arrange pas … le ciel est bouché, il fait gris, c’est tristounet car la pluie est là aussi pour nous accompagner.

13

15

En tout cas elle est superbe, on en prend plein les yeux !

19

44

La troisième cascade du jour est très impressionnante. Il s’agit de Skogafoss. Elle est ultra bruyante, le débit d’eau est impressionnant tout comme les embruns qu’on se prend dessus. Le plus improbable est qu’il y ait un camping juste devant ! Niveau humidité on ne peut pas mieux faire …

20

45

Pour profiter d’une vue différente, il faut monter sur la colline, il y a un escalier de métal de 380 marches. La vue est superbe parait-il, j’ai laissé mon chéri y aller, p’tit bonhomme n’était pas décidé à monter il voulait jeter des cailloux dans la rivière.

18

17

Nous avons ensuite repris la route 1, toujours direction l’Est. Sur notre gauche, nous avons une vue magnifique sur le glacier Eyjafjallajökull et sur le Volcan dont tout le monde a entendu parler et qui est un volcan sous glaciaire. Il y a un petit musé qui retrace les évènements de 2010, je suis rentrée j’ai vu qu’il n’y avait vraiment pas grand chose, donc nous sommes repartis.

48

49

Nous avons repris la route direction Vik et là entre papoter, se morfondre à cause de la pluie et notre p’tit bonhomme qui faisait le clown, on a pas trouvé ou aller voir la carcasse de l’avion DC3 de l’US Navy échouée sur une plage de sable noir. Nous avions vu plein de photos sur le net, la direction n’est pas indiquée et sans les coordonnées GPS ce n’est pas simple à trouver. Bref, soit disant il faut rouler 20 minutes sur le sable noir, nous on a rien vu ! Il nous restera quelque chose à découvrir quand nous reviendrons un jour en Islande ! 

25

21

22

46

Avant d’arriver à Vik, nous bifurquons direction Dyrholaey qui offre une belle vue sur les falaises et les plages de sable noir. C’est l’endroit ou nous pouvons voir des macareux ! Le temps est horrible … pluie, vent glacial, froid. On est vraiment dégoutés de la météo qui nous gâche les paysages que nous révions de voir.

24

Petit à petit on devient pro des habillages / déshabillages dans la voiture et du pliage des vêtements mouillés pour éviter de tout saccager dans la voiture ! Mon appareil photo commence à souffrir de la pluie, l’écran LCD est noir … je ferai toutes mes photos du jour à l’aveugle, heureusement que la go-pro nous aide bien.

C’est l’heure du déjeuner, nous avions fait quelques courses pour un pique-nique le matin même. Hyper pratique, il flotte, pas un seul endroit pour s’abriter. On ne change pas notre plan, P’tit bonhomme est ravi de manger dans la voiture.

27

Et les tartines de pain aux graines au tarama islandais on s’y fait 🙂

47

23

31

Puis nous nous arrêtons à Reynisfjara. Cette plage est connue pour ses colonnes basaltiques. Il pleut il mouille c’est la fête à la grenouille. Vexés on laisse p’tit bonhomme à l’abris avec sa tablette, un dessin animé et l’interdiction de sortir de la voiture, on remet nos pantalons de kway qui sont mouillés des deux côtés, les manteau aussi et on prend sur nous on y va … c’est un paysage en noir en blanc, on se demande comment les gens font pour vivre dans le coin à longueur d’année …

28

Petite pause à Vik pour y voir sa belle plage de sable noir, c’est superbe ! Je garde le sourire même trempée jusqu’aux os …

32

La journée continue, le temps ne s’arrange toujours pas…

34

On bifurque de la route vers vers la piste F205, non bitumée, en graviers, pleine de trous, de flaques immenses, de virages. 4×4 obligatoire pour aller jusqu’au Laki. Le Laki qu’on ne fera pas … situé dans le Sud de l’île entre les glaciers Mýrdalsjökull et Vatnajökull, il nous promet des paysages absolument unique, conséquence d’une éruption gigantesque au XVIIIème siècle.

Le soucis c’est que la piste comporte pas moins de 5 passages à gué … vue les pluies torrentielles et incessantes depuis le matin, c’est trop dangereux de traverser les rivières en 4×4, on laisse tomber. On reviendra en Islande, c’est sur !

33

35

Par contre, arrêt obligatoire au Fjadrargljufur. Amuses toi à le prononcer … mais franchement ce site est magnifique, même sous la pluie, il mérite bien une p’tite balade. Le Canyon est superbe, la roche sombre, la verdure, les différents tons de couleurs.

37

C’est vraiment un site très prenant, on a envie de continuer la balade, d’avancer et de continuer à nous émerveiller. Mais on a laissé p’tit bonhomme à l’abris dans la voiture (vive la Reine des Neiges …), on est au milieu de nulle part, on ne peut pas le laisser tout seul bien longtemps, même si c’était bien plus raisonnable que de lui infliger de la pluie, du vent, du froid, la pire journée de nos vacances.

36

C’est là quand même que je me dis qu’on a bien fait de s’équiper avant nos vacances … j’insiste mais sans nos pantalons en kway, nos manteaux de rando d’hiver + polaires + poncho + chaussures de marche en Gore-Tex on aurait pas pu profiter de tous les paysages vu sur cette journée un peu trop froide et pluvieuse. La météo peut être très mauvaise même en plein mois d’août mieux vaut anticiper et s’équiper pour éviter de se gâcher les vacances.

38

On reprend ensuite la route, direction la dernière étape du jour, pour nous poser et enfin sécher !!!

41

40

Nous avons réservé une nuit à la ferme Dalshofdi à Kirkjubaejarklaustur. Perdue au milieu de nulle part, entourée de verdure, de ruisseaux et à 5 km de la route 1, elle est accessible par une petite route caillouteuse.

39

42

L’accueil est parfait, nous avons une grande chambre pour tous les 3, la salle de bain est à partager avec 3 autres chambres, tout est propre, il fait chaud, il y a de la place pour faire sécher nos vêtements trempés.

Il y a aussi une p’tite cuisine pour nous préparer notre dîner, car dans le coin il n’y a rien … le premier resto est à 30 km de mémoire ! Tout comme les stations essence, dans le Sud il ne faut pas trop jouer et faire le plein quand on en voit une.

50

Et cette nuit là nous avons rêvé de quitter la pluie … et de retrouver un temps un peu plus sympa pour la suite de notre voyage !

Audreycuisine

5 Commentaires

  1. Avatar
    cleopat janvier 14, 2016

    Quel dommage ce temps !Vous avez eu un sacré courage de ne pas baisser les bras !
    Les paysages sont magnifiques mais la pluie et la grisaille gâchent un peu leur beauté
    Merci pour ces partages

  2. Avatar
    reinebienheureuse janvier 14, 2016

    J’ai commencé à regarder le catalogue voyage à la page islande 🙂 La pluie m’ennuie un peu ; pour moi qui habite la Normandie.

  3. Avatar
    Sonia janvier 14, 2016

    Magnifique, malgré la pluie qui gâche un peu ce séjour….Cela n’en reste pas moins superbe!!! Heureusement que tu avais prévu des tenues à l’épreuve du déluge!!! 😉

  4. Avatar
    Jauneyris janvier 14, 2016

    Merci pour cette belle visite virtuelle de l’Islande, les paysages sont magnifiques, dommage qu’il pleuve mais j’imagine qu’il doit souvent pleuvoir en Islande bien plus qu’en Basse Normandie où j’habite. Moi qui n’irai jamais en Islande j’apprécie vos reportages.
    Cordialement
    jauneyris

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*