Volaille

Aiguillettes de poulet pimentées, salade d’haricots azuki au vinaigre de prune

azuki

J’ai toujours adoré découvrir des aliments ou ingrédients que je n’ai jamais goûté, ni cuisiné, et lorsque je fais mes p’tites courses dans mon épicerie bio, je m’attarde souvent sur les distributeurs de céréales, graines et autres gourmandises, ou je peux prendre le poids que je veux de nouvelles petites choses sans en prendre des kilos entiers dans les autres rayons. Mes placards de cuisine bien chargés m’en remercient au passage.

Ces distributeurs sont bien pratique quand on souhaite découvrir un ingrédient. Ca a été le cas pour moi du Gomasio, des graines de sarrasin grillé, du quinoa, des flocons de céréales en tout genre. En plus, ces produits en vrac sont souvent moins cher que ceux déjà emballés. Ils ont tout pour me plaire !

Il y a quelques temps, j’avais acheté l’équivalent d’un petit bol de haricots azukis. Et puis je les ai oublié dans un placard jusqu’au week-end dernier. Les haricots azukis sont de petits haricots rouges japonais qui sont couramment utilisé dans la cuisine asiatique autant en cuisine qu’en pâtisserie.

Salade d’azukis au vinaigre de prune Umebosis

Ingrédients : 1 bol d’azukis secs* – 3 feuilles de sauge – 2 cuillères à soupe d’huile d’olive – 2 cuillères à soupe de vinaigre de prune umebosis* – 3 tiges de ciboulette – 1 cuillère à café de gomasio*

1. Afin de limiter leur temps de cuisson, il faut les faire tremper au moins une journée dans de l’eau froide, et la changer deux ou trois fois dans la journée.

2. Le deuxième jour, verser les haricots dans une casserole, et ajouter les feuilles de sauge. Couvrir d’un litre d’eau et faire cuire à feu doux pendant 40 minutes.

3. Égoutter et rincer les haricots rouges à l’eau froide. Ajouter le vinaigre de prune, l’huile d’olive et saler au gomasio. Ciseler la ciboulette sur les haricots.

Et pour accompagner mes azukis, rien de mieux que de bonnes aiguillettes moelleuses et parfumées de poulet panées.

Aiguillettes de poulet épicées

Ingrédients : 250 g de blanc de poulet – 2 gousses d’ail – 1 morceau de gingembre – 1 citron vert – 1 cc de purée de piment – 1 cc de graines de moutarde – 2 cs de garam masala – 4 cs de chapelure

1. Détailler les blancs de poulet en 4 à 5 aiguillettes.

2. Peler et hacher les gousses d’ail et le gingembre. Prélever le zeste du citron, et le mélanger à l’ail et au gingembre.

3. Presser le jus du citron au dessus du mélange précédent, et ajouter les épices (piment, graines de moutarde et garam masala).

4. Faire mariner les aiguillettes dans le mélange épicé pendant au moins 1 heure.

5. Disposer la chapelure dans une assiette à soupe. Enrober les aiguillettes de chapelure. Réserver.

6. Faire chauffer une poêle avec un fond d’huile. Quand l’huile est chaude, y faire revenir les aiguillettes pendant 2 à 3 minutes par faces.

7. Servir les aiguillettes bien chaudes, avec un peu de chutney de mangue épicé, et les azukis en salade.

* vous trouverez tous ces ingrédients en épicerie bio

Rendez-vous sur Hellocoton !

Blog Widget by LinkWithin

5 commentaires

  1. voilà une recette comme je les aime, dans la lignée de celles de Cléa et son nouveau livre sur les ingrédients japonais. Seuls les haricots azukis restaient encore trop fades à mon goût et je pense que ça sera parfait avec ton assaisonnement.
    Merci Audrey !!

  2. je ne connaissais pas ces haricots, je serais curieuse de découvrir une recette sucrée avec, ça m’intrigue!
    Bises
    Math

  3. Santé

    Cette recette a l’air délicieuse et très saine, merci !!

    Chloé Clafoutis

  4. moi j’adore les azukis

    mais j’avoue les manger sucrés ou en soupe mais jamais en salade, à mettre en application.
    merci à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.