Bavardages

Notre poison quotidien sur Arte ce soir

Si comme vous vous intéressez au contenu de votre assiette, vous allez pouvoir tranquillement regarder Arte ce soir à 20 h 40 pour voir “notre poison quotidien“, un sujet consacré entre autre aux dangers des pesticides, des molécules chimiques comme l’aspartam ou bien les plastiques alimentaires qui contiennent du bisphénol A.

Marie-Monique Robin a enquêté pendant 2 ans en Europe, Amérique et en Asie sur le mode de production, de conditionnement et de consommation des aliments, depuis le champ du paysan (pesticides) jusqu’à notre assiette (additifs et plastiques alimentaires). Elle raconte les pressions et les manipulations de l’industrie chimique pour maintenir sur le marché des produits hautement toxiques. Enfin et surtout, elle explore les pistes permettant de se protéger en soutenant ses mécanismes immunitaires par la nourriture, ainsi que le démontrent de nombreuses études scientifiques (décriées par l’industrie pharmaceutique).

Et si vous voulez en savoir plus, le livre du même nom sort aujourd’hui dans toutes les librairies. J’avais déjà lu de Marie-Monique Robin “le mode selon Monsanto” sur les dangers des pesticides, et “Toxic” de William Reymond qui m’avait informé sur les dangers des graisse trans, du sirop de glucose-fructose et autres joyeusetés de l’industrie agro-alimentaire.

Tags:

8 commentaires

  1. Dommage ! Je serais au ciné ! Ceci dit, j’ai déjà vu des reportages sur le même sujet et si l’on veut réellement faire avancer les choses, il faudrait aussi que le Bio soit plus accessible aux consommateurs. De nos jours, et les bas salaires, on voit déjà des personnes en très grandes difficultés qui doivent faire le choix entre payer son loyer ou se nourrir et donc, bien évidemment, vont au moins cher qui n’est pas toujours des plus sain.

    @Laurianne c’est sur, mais pour moi le bio c’est pas non plus la solution car manger du bio qui vient du bout du monde c’est n’importe quoi

  2. Maintenant tout est néfaste pour l’alimentaire.
    Et le bio n’est pas à l’abri d’un nuage chargé de saleté et comme dit Lauriane il faut pouvoir se permettre de s’acheter du vraiment bio.
    Etant bénévole dans un organisme qui aide les gens en difficulté, je peux vous dire que c’est la galère et ces gens là ne sont pas des fénéants.
    merci de nous avoir prévenus de cette émission

    @Bernadette je ne suis pas pour le 100 % bio non plus, un juste milieu c’est pas mal entre qualité et prix ! Je suis pour les légumes de saison, les produits locaux et l’agriculture raisonnée. Déjà c’est un peu plus facile 🙂

  3. Nous serons nombreux ce soir sur Arte. Ma devise : manger moins mais manger mieux pour le même prix.

  4. Je fais très attention à cela, Le nouvel Obs a sorti un grand article dessus la semaine passée, et ce soir je serai au rdv, je relaie merci !

    @Julie tout pareil !

  5. J’avais justement mis un rappel sur mon tél pour ne pas rater cette émission !

  6. Il est IMPORTANT de dénoncer les CONFLITS D’INTERETS de certains experts avec les firmes & multinationales .On a pu le voir avec l’OMS pour la grippe H1N1,puis avec l’AFSSAPS en ce qui concerne le médicament (rapport tres critique de l’IGAS du Pr B. Debré et du Pr Ph. Even ,une agence sclérosé , figée ,avec une dissolution des responsabilités ).On pourrait le dire aussi de l’AFSSA et de notre ROSELINE qui fait passer le PRINCIPE DE PRECAUTION quand cela l’arrange en affolant une population ,avec un système de vaccinarium digne de la Russie des années 60 .

  7. Bonjour,

    Je m’interroge sur l’effet que ça fait, quand on est une journaliste occidentale bien nourrie, d’aller se promener dans un état indien parmi les plus pauvres, et dans lequel une personne sur 10 est en situation d’insécurité alimentaire grave (moins de 1 800 kgcal/jour), et d’y tendre son micro pour demander aux habitants si ils connaissent des obèses autour d’eux ?
    Je vous propose de lire cet article afin d’apporter un peu de critique : http://afis-ardeche.blogspot.com/2011/03/du-poison-dans-nos-assiettes-ou-dans.html

  8. coucou
    je crois qu’on a fait le même article 🙂
    bisessss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.