Le Napolitain au chocolat au Kenwood Cooking-Chef

J’ai depuis quelques mois maintenant le robot Kenwood Cooking-Chef dans ma p’tite cuisine. Je l’ai découvert en juillet lors d’un atelier à la Food-Factory sur Lyon et depuis je le teste sous toutes ses coutures au quotidien, que ce soit pour y faire des pâtes à tartes salées ou sucrées, pour y faire cuire un plat mijoté, des crèmes desserts, des soupes, des compotes , des sauces ou des poêlées de légumes.

Je le trouve très facile à utiliser au quotidien. Une fois qu’on a compris comment régler la température, le temps de cuisson il est très simple à utiliser. Il est d’excellente qualité, il ne bouge pas sur le plan de travail et tous les accessoires sont très faciles à mettre en place et à laver. En plus je ne le trouve pas particulièrement bruyant et le fait de pouvoir surveiller de prêt les cuissons et préparations dans la cuve est super appréciable.

J’aime bien m’en servir pour m’aider sur des préparations. J’y fais des p’tits sautés de légumes, de viande avec des épices et des p’tites sauces courtes que j’accompagne de pâtes que je fais cuire à la casserole, j’y fais la sauce béchamel qui accompagnera des légumes cuits à la vapeur pour faire gratiner le tout au four, ou je fais mijoter une sauce aux champignons et à la crème pour accompagner des escalopes de poulet grillées. Il s’adapte à tout !

Mais là ou je l’adore le plus, c’est pour la pâtisserie. Il a le don de me faire gagner un temps fou car il sait tout faire, ou presque. Il fait fondre le chocolat et le beurre en douceur, et je peux ensuite rajouter les ingrédients dans le bol pour faire ma pâte à gâteau, il sait monter les blancs en neige et la chantilly à la perfection et s’occupe même de faire un caramel car sa température monte jusqu’à 180°.

Pour faire un bavarois par exemple (mes gâteaux de prédilection !), je peux faire mon biscuit cuillère dedans, puis ma mousse de fruits (coulis dans le blender, chantilly et crème anglaise dans la cuve), mon coulis gélifié et il enchaîne toutes les préparations facilement car son bol est facile à laver / sécher pour passer aux prochaines étapes.

Et dernièrement, en feuilletant le dernier magazine Régal, j’ai craqué sur la recette du Napolitain au chocolat. Ce gâteau m’a donné envie de le faire et je l’ai réalisé entièrement au Cooking-Chef. Ce robot m’a fait gagner du temps, surtout sur les génoises qui montent toutes seules sans avoir à fouetter les oeufs et le sucre dans un cul de poule au bain-marie (celles et ceux qui ont déjà testé les génoises à la main comprendront ma détresse !!) et sans même s’en préoccuper car en même temps je peux faire mes pesées pour les autres préparation de la recette.

Bref, il m’a été d’une grande aide. Pour savoir comment adapter mes recettes dans ce robot, je me suis beaucoup aidée du livre de Pâtisserie du Cooking-Chef. Je n’ai pas exemple pas pris la recette du livre, mais celle du magazine Régal, mais j’ai suivi les étapes pour la réaliser au Cooking-Chef et j’ai également pris les accessoires conseillés. Ce livre est top pour nous donner toutes les pistes pour adapter nos recettes !

Côté dégustation, il était extra. J’ai juste regretté de l’avoir recouvert d’un glaçage blanc eau / sucre glace sans grand intérêt (si ce n’est que de rajouter du sucre) et je vous propose à la place la recette du glaçage royal au blanc d’oeuf. Vous en aurez un peu trop, faites vraiment une couche fine pour conserver un gâteau pas trop sucré, c’est pour cela qu’il ne faut pas trop forcer non plus sur le sirop d’imbibage que j’ai diminué de moitié par rapport à la recette du magazine.

Pour parfaire l’aspect du gâteau, j’ai utilisé mon matériel chouchou spécial gâteaux de pâtissiers : un cadre en métal de chez Guy Demarle, et mes flexipan plat  qui permettent d’avoir des gâteaux au look parfait ! En attendant j’espère qu’il vous inspirera car il est vraiment délicieux !

Sirop Rhum & vanille 
80 g de sucre de canne blond
10 cl d’eau
2 cuillères à soupe de Rhum à la vanille

– Verser le sucre dans la cuve du Cooking-Chef, ajouter l’eau et le Rhum.

– Insérer le mélangeur sur le robot.

– Programmer 100°, 5 minutes, vitesse minimum.

– Laisser refroidir le sirop dans un bol.

Astuce en +
J’utilise pour cette recette mon Rhum à la vanille. Pour le faire c’est très facile, il vous faudra cependant de la patience pour qu’il devienne très parfumé !

Utilisez une bouteille de Rhum, vieux car il a plus d’arômes qu’un Rhum blanc. A chaque fois que vous utilisez une gousse de vanille pour une recette, après avoir récupéré les graines vous déposez la gousse dans la bouteille.

Petit à petit le rhum va se saturer en arômes de vanille. Il est extra pour aromatiser les recettes maison qui utilisent du Rhum ou de l’extrait de vanille (crêpes, gâteau au yaourt, brioche, punch, cocktails, etc).

Si vous n’en avez pas, ajoutez les graines d’une gousse de vanille dans votre sirop avant cuisson en plus d’un peu de Rhum vieux.

.

  
Génoise au chocolat
60 g de sucre de canne blond
45 g de farine de blé T55
2 oeufs
15 g de cacao en poudre
– Casser les oeufs dans la cuve du Cooking-Chef. Ajouter le sucre en poudre.

– Insérer le fouet sur le robot.

– Programmer 50°, 5 minutes, et augmenter la vitesse petit à petit jusqu’à ce qu’elle soit au max.

– Le mélange va blanchir, monter et mousser. Arrêter le robot.

– Ajouter la farine et le cacao tamisés dans la cuve, mélanger délicatement avec une maryse.

– Etaler la pâte sur la moitié d’un tapis en silicone posé sur la grille du four. Lisser à la spatule.

– Enfourner à 180°, four préchauffé, pour 15 minutes de cuisson.

– Démouler sur une grille, laisser refroidir.

 
 
Génoise à la vanille
120 g de farine de blé T55
120 g de sucre de canne blond
4 oeufs
1 gousse de vanille
– Casser les oeufs dans la cuve du Cooking-Chef. Ajouter le sucre en poudre et les graines de la gousse de vanille.

– Insérer le fouet sur le robot.

– Programmer 50°, 5 minutes, et augmenter la vitesse petit à petit jusqu’à ce qu’elle soit au max.

– Le mélange va blanchir, monter et mousser. Arrêter le robot.

– Ajouter la farine tamisée dans la cuve, mélanger délicatement avec une maryse.

– Etaler la pâte sur un tapis en silicone posé sur la grille du four. Lisser à la spatule.

– Enfourner à 180°, four préchauffé, pour 15 minutes de cuisson.

– Démouler sur une grille, laisser refroidir.

Astuce en +
Plutôt qu’un tapis en silicone j’utilise pour cette recette mes flexipan plat. Ce sont des tapis en silicone à rebord, un peu comme une plaque à biscuit roulé, en silicone. J’ai deux formats, le grand et le petit. Comme la génoise au chocolat est plus petite que celle à la vanille (une couche au lieu de deux), j’ai utilisé le petit modèle pour celle-ci.
   
Ganache au chocolat 
100 g de chocolat praliné (type pralinoise)
100 g de chocolat noir à dessert
12 cl de crème fleurette liquide

– Verser les chocolats coupés en carrés dans la cuve du Cooking-Chef, ajouter la crème.

– Insérer le mélangeur sur le robot.

– Programmer 50°, 10 minutes, vitesse minimum. Augmenter la vitesse sur 2 les 2 dernières minutes.

– Laisser refroidir la ganache dans un bol.

Astuce en +
Comme des enfants devaient déguster ce gâteau, j’ai opté pour un mélange de chocolat noir et de pralinoise pour ma ganache. A vous de voir selon vos goûts, vous pouvez la faire qu’au chocolat noir, mais sinon avec un mélange de chocolat noir & lait (en prenant toujours du chocolat à dessert).
 
Glaçage
150 g de sucre glace
1 blanc d’oeuf
Vermicelles au chocolat
– Ajouter le blanc d’oeuf et le sucre dans la cuve du Cooking-Chef.

– Insérer le fouet sur le robot.

– Programmer 5 minutes, et augmenter la vitesse petit à petit jusqu’à ce qu’elle soit au max.

Astuce en +
J’ai réalisé le glaçage du magazine Régal composé d’eau et de sucre glace, cela n’avait aucun intérêt c’était très sucré. Mieux faut faire le glaçage au blanc d’oeuf, à faire au dernier moment lors du montage du gâteau.
 
 
Montage du Napolitain
– Découper la génoise à la vanille en deux pour obtenir deux rectangles de la même dimension que votre cadre à pâtisserie. Redécouper si besoin la génoise au chocolat pour qu’elle soit également de la même taille.

– Déposer le cadre à pâtisserie sur une grande assiette plate. Déposer au fond un rectangle de génoise à la vanille. L’imbiber légèrement de sirop au Rhum à l’aide d’un pinceau.

– Recouvrir avec la moitié de la ganache au chocolat. Déposer dessus la génoise au chocolat puis l’imbiber légèrement de sirop.

– Recouvrir avec le reste de la ganache au chocolat, lisser et déposer dessus la génoise à la vanille. Imbiber légèrement de sirop au Rhum.

– Recouvrir d’une fine couche de glaçage blanc, puis ajouter des vermicelles en chocolat.

– Laisser reposer pendant au moins 1 heure au réfrigérateur.

– Juste avant de le servir, enlever le cadre, et découper le tout du gâteau pour avoir une couche nette. Penser à le sortir du réfrigérateur 30 minutes avant dégustation.

J’espère que ce Napolitain vous donnera des idées gourmandes 🙂




Robot Cooking-Chef offert
Audreycuisine

7 Commentaires

  1. Avatar
    Helene octobre 26, 2017

    Bonjour Audrey !
    Et votre thermomix ? Vous ne vous en servez plus ?!

  2. Avatar
    Sonia octobre 26, 2017

    Oh, woah, la copie conforme du p’tit gâteau bien connu! Et là, au moins, on sait ce que l’on met dedans!!! Il est magnifique!

  3. Avatar
    Camille Pâtisserie octobre 26, 2017

    Il me fait trop envie ce robot <3

  4. Avatar
    Babou 0606 octobre 26, 2017

    Ton napolitain me plaît bcp mais je ne peux plus rien faire pour l’instant en panne de four
    Sniff sniff sniff !!
    Copier coller
    J’essaie dès que le four est reparé

  5. Avatar
    karine octobre 26, 2017

    coucou
    je vais essayer (bien grand mot) de faire de même car j’ai un cooking chef (ancien modele) mais j’ai du mal a cuisiner sans les recettes du livre .
    je ne connais pas la spatule presenter.
    bonne soireé.Bises

  6. Avatar
    LadyMilonguera octobre 26, 2017

    Il est superbe ton napolitain !

  7. Avatar
    Angélique octobre 28, 2017

    Bonjour,
    Est-ce l’on peut faire cette recette au thermomix?

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*