Volaille

Chou vert aux lardons, rôti de lapin aux pruneaux

Parmis mes légumes d’hiver préféré, il y a les courges sous toutes leurs formes, les légumes racines (carottes, panais, topinambour, …), les poireaux et les choux. Le seul inconvénient des choux c’est qu’ils sont assez volumineux et donc y’en a pour plusieurs repas ! D’un côté maintenant on est tous les 3 à les manger, et mon p’tit bonhomme adore le chou fleur.

Là, pour changer, j’ai pris au marché du chou vert frisé, mais comme il était énorme, je n’en ai pris qu’une moitié, ce qui était largement suffisant pour un accompagnement pour 5 personnes. Pour cette recette, j’aime bien faire blanchir le chou 5 minutes à l’eau bouillante, il gagne en douceur, et si on le refroidit à l’eau glacée, il conserve une jolie couleur après.

Et comme j’avais acheté sur le marché un rôti de lapin désossé et farci aux pruneaux (un régal ! l’éleveur de volaille est sur le marché de Bruges à côté de Bordeaux le samedi matin, sinon tous les jours aux capucins, à côté de la boucherie Gautier), je l’ai fait cuire avec mon chou vert pour un plat délicieux et de saison qui ne demande ni trop de préparation ni de cuisson, et qui a été très apprécié. Si vous n’en trouvez pas, n’hésitez pas à le remplacer par un petit rôti de veau ou un filet mignon, ce sera tout aussi bon.

Rôti & chou vert aux lardons (4 à 5 personnes) :
1 rôti de lapin farci de 700 g environ
1/2 gros chou vert frisé
100 g de lardons
1 verre de vin blanc
1/2 cube de bouillon de légumes (allégé en sel)
Muscade râpée
Sel & poivre

1. Enlever les premières feuilles vertes du chou, puis l’émincer finement au couteau.

2. Faire blanchir le chou pendant 3 minutes dans une grande cocotte d’eau, égoutter puis le rafraichir dans l’eau glacée pour lui conserver sa jolie couleur verte. Egoutter à nouveau.

3. Dans une cocotte, faire revenir le rôti dans un peu d’huile d’olive sur toutes les faces pour le faire colorer, puis ajouter les lardons. Quand ils sont dorés, ajouter le chou, puis mouiller avec le vin blanc. Ajouter le cube, mélanger puis ajouter le chou et la pincée de muscade.

4. Fermer la cocotte, et faire cuire le tout à feu moyen / doux pendant 35 minutes. Mélanger régulièrement et mouiller avec un peu d’eau en cours de cuisson pour que le chou ne colle pas à la cocotte.

5. Rectifier l’assaisonnement en sel et poivre, couper le rôti en tranches et le servir avec la poêlée de chou.

12 commentaires

  1. Voilà encore un plat bien sympathique, merci Audrey!!
    Est ce que ton petit garcon mange ce plat avec vous? Je pose la question car la recette comporte du vin blanc.
    Et sinon tu dis de fermer la cocotte et de mélanger régulièrement et mouiller le chou: de quel type de cocotte s’agit il donc? Un plat simple avec couvercle ou bien un autocuiseur? Est il possible de cuisiner ce plat avec la Clipso Sensor de SEB?

    Merci de tes précisions et bon week end!

    @Bonjour Laurence, alors pour l’alcool j’ai répondu plus bas. Pour la cocotte, quand j’utilises ma clipso, je le note dans la recette, là comme je n’ai pas spécifié, c’est dans une cocotte en fonte ronde, ma le creuset que j’adore. Si tu fais dans la clipso, il faut réduire le temps de cuisson à 1/3 de ce que j’ai indiqué, dès que ta cocotte est sous pression.

  2. merci de me desabonner, il n’y a aucune possibilite de le faire.

    @ c’est fait. pour info c’est sur la dernière ligne du message que vous recevez pour vous avertir d’une nouvelle publication.

  3. Je me permets de répondre à la place d’Audrey : l’alcool s’évapore à la cuisson, il n’ y aucun risque ni pour les enfants, ni pour les adultes. Je fais régulièrement du boeuf bourguignon pour mon mari et mes enfants, et personne n’est saoule à la fin du repas 😉

    Sinon je tenterai bien la version avec le veau pour demain.

    Bon week end!

    @ mon p’tit bonhomme a 18 mois maintenant, et comme il commence à gouter dans nos assiettes ou a partager nos plats, les cuissons au vin ne me dérangent pas non plus car le vin en cuisant perd son alcool et il ne reste que les parfums qu’il donne au plat. Par contre ce que je fais attention c’est à la quantité de sel, mais de toute façon ici on mange peu salé.

  4. Cette recette de saison appelle un joli Corbières pour être bien accompagnée !

  5. Mmmh!! je sens l’odeur d’ici comme cela à l’air appétissant
    Je n’aurai pas penser à cuisiner du lapin avec du chou je vais essayer ce je n’ai jamais fais ce type de recette Copier coller
    Bon week

    @ en fait je ne savais pas trop avec quoi accompagner mon roti de lapin, et comme l’association des deux a fonctionné très bien, je partage !

  6. hummmmmmm ça doit trop bon
    merci encore pour cette belle recette
    bon weekend a toi

    @merci Flo, bon we

  7. Humm Cette photo me fait de l’oeil!! Ca doit être très bon avec cette recette! Biz

    @oui on s’est régalé !

  8. Miamm
    Belle recette gourmande que celle ci
    Bonne semaine 😉
    Oser

    @ Merci Nathalie

  9. j’ai lu les reçettes tout est super Pour le bourguignon essayer de couper les carottes dans le sens de la longueur de la grosseur d’ un crayon pas le meme gout.BONNE CONTINUATION à+ bravo Audrey

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.