Road-Trip en Islande : Reykholt & Longjokull (jour 13)

5

La semaine dernière, je vous ai emmené découvrir la péninsule de Snaefellsnes et ses merveilles. Mais aujourd’hui il est temps de la quitter pour continuer notre voyage. Après une bonne nuit de sommeil, nous prenons le temps de petit déjeuner à Kast Guesthouse qui fut un lieux d’hébergement très sympa dans la Péninsule de Snaefellsnes.

3

4

Je me souviens encore des pains qui étaient fait maison et qui étaient un vrai délice pour des p’tits déjeuners à l’Islandaise, avec du jambon, des oeufs dur et du concombre.

Aujourd’hui nous descendons jusqu’à Borgarnes, qui est une ville située à 70 km de Reykjavik. Cette ville n’a aucun intérêt mais elle sera notre point de chute après une journée à explorer la Vallée de Reykholt et le glacier Longjokull. Le temps de trajet est faux car Google Maps ne veut pas me prendre en compte l’arrivée en voiture au pied du glacier, car ce n’est pas une vrai route, mais un chemin de terre accessible quelques mois par an, et en très mauvais état.

Notre première pause, sera dans la vallée de Hnappadalur, dans la partie Est de la péninsule de Snæfellsnes. Nous avions rencontré la veille un guide de montagne français qui travaille en Islande et qui nous a conseillé ce coin là pour nous promener. Dans la zone se trouve le cratère de Gullborg et le champ de lave de Gullborgarhraun, ce dernier recouvrant 15 km² de terres.

12

Nous avons suivi les conseils du guide et avons quitté la route 54 pour nous garer dès que nous avons vu les colonnes de Basalte de Gerduberg. C’est un impressionnant mur composé de colonnes en basalte, qui forment des motifs géométriques dans les falaises.

9

C’est le début d’une belle randonnée à la découverte de cette partie de l’Ile. Il n’y a pas d’itinéraire fléché, nous partons à l’aventure. Nous contournons les colonnes par la gauche, ça grimpe pas mal !

10

11

Arrivés en haut nous avons un super panorama sur la vallée ! Nous continuons notre promenade direction le “petit” volcan qui se trouve en face de nous.

13

La nature est superbe, de l’herbe bien verte, de la mousse ultra moelleuse sur laquelle on rebondie quand on avance et toujours notre impression d’être seuls au monde. Ce n’est pas qu’une impression d’ailleurs, nous sommes tous seuls dans le coin :-).

14

15

18

16

17

Ah non il y a une famille de moutons !!

20

Après deux bonnes heures de randonnée, la pluie pointe le bout de son nez, nous retrouvons notre voiture pour continuer la route.

21

Nous traversons la vallée de Reykholt et la p’tite ville du même nom. Nous sommes dans une zone ou il y a plusieurs sources d’eau chaude, il n’est pas rare de voir fumer certains cours d’eau dans la vallée, ainsi que des serres qui utilisent la géothermie pour y faire pousser les légumes !

1

Nous allons ensuite vers la chute chute d’eau Barnafoss, la chute des enfants, nommée ainsi car il y avait là un pont de pierre naturel. L’histoire raconte que deux enfant y glissèrent et se noyèrent dans le torrent, la mère fit alors détruire le pont. La rivière à cet endroit a la particularité de passer sous une arche de pierre qui se situe juste au niveau de l’eau, formant ainsi de puissants remous.

23

24

25

Juste à côté nous profitons du paysage offert par Hraunfossar, la cascade de lave. Les couleurs sont grandioses, la cascade aussi l’Islande nous a vraiment surpris dans la variété de ses paysages !

Comme notre journée n’est pas fini et que le glacier Langjokull n’est pas loin, il attire notre regard comme il l’avait déjà fait lorsque nous étions dans le Cercle d’Or.

29

28

Nous empruntons la piste 550 dite Kaldidalur, ou Vallée Froide, elle passe juste à côté des glaciers. Attention cependant, elle n’est pas autorisée aux véhicules non 4×4, vu la “qualité” de la route mieux vaut respecter les consignes. Nous espérons pouvoir emprunter ensuite la piste secondaire 551 pour rejoindre le Glacier Langjokull.

30

32

33

Les paysages sont superbes, nous sommes ravis de notre journée ! Arrivés tout proche du glacier, la vue est encore plus belle.

27

35

36

40

42

37

31

Certains ont opté pour la location d’énormes 4 x 4 pour aller explorer le glacier, ou des motoneiges, nous nous préférons nous y amuser à pied. C’est notre dernier jour ou nous pouvons faire notre bataille de boules de neige en Islande pour nos vacances d’été, on en profite ! Je me souviens de cette après midi là, sur le glacier et c’est là que j’ai réagi que nos vacances en Islande étaient les meilleurs que nous avions faites.

Les paysages sont tellement différents, même si l’île est relativement petite, il y avait ici tout ce qui me plaisait également côté Etats Unis & Canada : de la nature à perte de vue, des grands espaces et être émerveillé par tout ce qui est autour de nous. J’avais eu cette sensation dans le Parc National de Yellowstone et dans celui de la Gaspésie mais là c’était encore mieux ! Et dire qu’il y a quelques années mon rêve de vacances c’était de partir aux Maldives … là je rêve juste de retourner en Islande !

Regardez la vidéo vous allez comprendre pourquoi !

34

41

38

43

44

45

Nous avons quitté à regret notre grand et beau glacier pour rejoindre Borgarnes. Un p’tit tour dans la ville ne nous a pas convaincu, puis nous avons rejoint notre Guesthouse Ensku Huzin située à l’extérieur de la ville. J’ai adoré ce lieux, charmant, accueillant, chaleureux. Notre chambre avec salle de bain privative (whaouuuuu grand luxe des vacances !) était lumineuse, avec une super vue sur la vallée et la rivière. Elle était située dans le bâtiment à côté de la maison principale, son seul soucis était que le wifi ne passait pas.

47

46

Les propriétaires étaient super accueillants aussi. Nous avions choisi de dîner sur place, en fin de journée le propriétaire était en train de cuisiner et cela sentait très bon ! Dans la salle à manger, qui sert également pour les petits déjeuners, il y a une grande table d’hôtes, et dans la deuxième salle en enfilade, il y a plusieurs tables de 4 personnes, puis deux canapés et une cheminée qui apportent beaucoup de confort au lieu.

2

3

4

Le dîner n’est pas donné, mais au bout de 15 jours en Islande on sait que c’est comme ça ici, genre 40 euros pour le menu entrée / plat / dessert, un peu moins si on ne prend que deux plats. L’entrée est unique, une soupe de carottes à l’orange, particulièrement délicieuse, p’tit bonhomme se ressert il l’adore.

1

En plat il y a deux options : grilled salmon or foal stew. Le premier j’ai compris de quoi il s’agissait, le deuxième je demande des explications. Quand on m’annonce “little horse” je comprend que c’est un ragoût de poulain.

Nous passons notre tour et optons pour le premier choix qui s’avère particulièrement savoureux ! La purée de patate douce est extra, le proprio nous explique qu’elles ont cuit à la cheminée puis qu’elles ont confit ensuite avec des épices, de l’orange et du vinaigre pendant de longues heures. C’est top et les portions sont généreuses.

Audreycuisine

4 Commentaires

  1. Avatar
    Tinou avril 01, 2016

    Bonjour , c’est superbe!cela donne envie d’y aller.Bonne journée .

  2. Avatar
    reinebienheureuse avril 01, 2016

    Des paysages vraiment fabuleux.

  3. Avatar
    Cooking in June avril 02, 2016

    Aaah ! J’avais adoré les champs de lave de ce coin de l’Islande ! Trop beau, isolé et peu de tourisme (en tout cas quand j’y suis allée). Magique!

    xxx

    Irène
    http://www.cookinginjune.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*