Bavardages

Coup de gueule du jour

J’utilise la tête énorme de mon p’tit Chamalow pour illustrer mon coup de gueule du jour. De l’année plutôt, car ils sont assez rare sur mon blog, le dernier date d’il y a presque deux ans et cela ne concernait même pas la cuisine.

Pour la p’tite histoire, je suis de plus en plus regardante sur la qualité des produits alimentaires que j’achète. L’élément déclencheur a été la lecture du livre “Toxc” qui m’a vraiment ouvert les yeux sur les pires choses que l’industrie alimentaire nous propose, sur les scandales en tout genre et l’attitude des pouvoirs publics en terme de prévention des risques. Depuis j’ai déclaré la guerre aux étiquettes que je regarde attentivement avant de mettre les produits dans mon panier.

Igor a quand à lui refusé de me suivre sur ce point, et je continue de lui acheter ses gâteaux industriels, glaces, plats cuisinés bourrés de graisses trans, de sirop de glucose-fructose, de colorants et autres joyeusetés. Même si j’argumente avec des “c’est pas bon pour ta santé”, il me répond qu’il faudra bien mourir de quelque chose un jour… ah ces hommes !

Comme vous le savez, je fais mes yaourts maison depuis déjà fort longtemps, et mis à part quelques petits suisses nature à 0 %, quelques crèmes vanille au soja et des yaourts nature basiques pour servir à la fabrication des miens, je n’ai pas testé depuis longtemps les créations des industriels.

Et puis les vacances étaient terminées, le frigo vide, la yaourtière n’avait pas encore repris ses fonctions j’ai acheté quelques “yaourts” que j’ai trouvés bon pourtant.

Et ce soir, en finissant le dernier, les yeux entre mon ordi (je suis abandonné un vendredi soir pour un match de volley ! l’horreur), mes cours d’anglais et ma cuillère j’ai osé regarder la composition au dos du pot qui m’a fait hurler : ma spécialité au fromage blanc, c’est de la flotte, des épaississants (4 en tout !), de la gélatine, du sirop de glucose-fructose, et du colorant. Et quand même 40 % de fromage blanc.

Comme quoi le fait maison, ça a du bon. Vive la yaourtière !!!

PS : en ce moment je suis en train de lire “Le Monde selon Monsanto” (sur les OGM, pesticides, et etc), dans le même genre c’est pas mal non plus ….

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Blog Widget by LinkWithin

32 commentaires

  1. Je n’ai pas de yahourtière, et nous sommes 5 à la maison.
    Nous consommons au minimun 10/12 yahourts /jour….. autrement dit, ton message me fait froid dans le dos;…
    Je n’achète que des marques et je me disais, que j’étais tranquille sur ce que l’on mangeait!!!

    Brrrrrrrrrrrr
    Je vais peut être regarder à nous offrir une yahourtière……

  2. A voir la gueule de Chamalow t’es en colère…. (il a une bonne bouille) Plus rien ne m’étonne!!! se nourrir correctement devient un vrai casse-tête, je zappe le rayon frais depuis longtemps. Oufff !!! Heureusement on regarde dans la même direction avec l’homme.

  3. Moi aussi je fais mes yaourts depuis quelques années déjà (je me suis même lancée récemment dans le fromage blanc & la ricotta)… et quand je te lis je suis conforté dans l’idée qu’il faut vraiment se méfier de tout en matière d’alimentation industrielles ! Je crois vraiment qu’ils se foutent de la santé des gens !
    Je comprends ton coup de gueule et j’applaudis.
    Ton chien il est super mimi, même avec un coup de gueule 😉

  4. et en plus fabriqué en Pologne !!

  5. je n’ai qu’une chose à dire: bienheureux sont ceux qui se suffisent à eux-mêmes, càd qui produisent leur propre nourriture (qui ont un potager, des poules,…) et qui ne dépendent pas des produits de supermarché! Car, par dessus le marché, ils font des économies!!!!
    Alors, moi aussi j’ai opté pour le fait-maison au maximum: yaourts, pain,glaces, plus aucun plat cuisiné acheté!

  6. idem !

    je n’achète que très rarement les produits industriels et plus de yaourts ( ou très peu )
    Toxic je l’ai , mais je bloque aux dernières pages tellement il me fou le cafard! je suis encore plus vigilante depuis que je l’ai lu …merci pour ton coup de gueule justifié

  7. Moi aussi j’ai acheté le livre TOXIC, mais je n’ai pas osé le lire, car j’ai peur de mes réactions. Mon père l’a lu, et son comportement alimentaire a beaucoup changé. Je pense que c’est un bon livre, dont on a peu entendu parlé, car il fait la lumière sur cette industrie à la dérive.
    Biz

  8. boire le round up au goulot?!

    demande lui a igor si ca lui plait tant que ca de boire du round up au goulot
    voire meme tu en achetes un bidon et tu lui mets a table comme seul choix de repas, pour lui faire comprendre que … bah oui manger nimporte quoi ca revient un peut a ca!

    http://www.stelladelarhune.net/2008/05/boire-le-round.html

  9. Tout ça rejoint bien aussi le coup de gueule de Ségolène, il faut clairement s’y mettre à plusieurs, si les amateurs comme ceux de la culinosphère ne le fais pas qui le fera ?

  10. Je n’ai pas lu ces livres mais je fais également attention à ce que j’achete !La yahourtiere est dans ma liste d’achat!Je suis seule et quand je vois maintenant le prix des yahourts et ce qu’il y a dedans!Ca fait froid dans le dos!!!

  11. J’ai trouvé la solution… le budget courses empiète un peu sur le reste car ce n’est pas le même prix mais je vais dans une coop bio et aussi à la ferme… de cette façon je suis sûre de mes produits…!!! Bon là dessus s’ajoute mes propres légumes, les oeufs de mes poules et on élève depuis le début de l’année nos moutons…!! La campagne et ses avantages…!!!

    Bravo pour ton coup de gueule car les industriels se moquent vraiment de nous…!!

  12. Coucou, ça fait une quinzaine de jours que vous (toi et les autres) me donnez envie d’acheter une yaourtière.. C’est vrai que prise dans l’habitude, par le temps, le monde… on pratique peu la lecture des étiquettes à tort.
    On nous fait croire d’avoir du bon et moins cher, mais la réalité de chose est différente.. Merci de nous faire partager ton coup de gueule et tes astuces à cette vie de mal bouf’ 🙂

  13. Je reviens vers les expertes en yahourts maison…
    Je viens de regarder les yahourtières, mais c’est pas fait pour les familles nombreuses!!! lol

    Peux t’on faire 10 yahourts par jour?

    Combien de temps pour faire le yahourt? (pour savoir si d’un repas sur l’autre on peut faire une série de 6 par exemple …)?

    Merci d’éclairer la lanterne …..

    Biz

  14. J’imagine que le prix lui est plus élevé qu’un peu d’eau et d’épaississant…

    Quand je vois ce qu’on offre à manger en France, moi qui vis dans un pays en développement, je crains ce qu’on nous donne manger!

  15. C’est vrai pour tout…

    Ce problème ne concerne pas que les yaourts (au passage, il ne faut pas en manger plus d’un par jour, sinon, la flore intestinale en prend un coup. Le mieux est de prendre un yaourt et un fromage blanc, moins acide). Dans un tout autre domaine, ayant eu besoin en hôpital d’essence de lavande (eh oui, une idée des aides soignantes !), ma mère a pris tout simplement ce qu’elle trouvait sous la main (et dont je tairais la marque). Sous le nom de lavande “haute tradition”… et bien la composition ne donnait pas la plus petite trace de lavande !!! Je vous assure que c’est vrai, j’en ai gardé la bouteille au cas où !
    Même les magasin bios ne sont pas à l’abri : jetez un œil sur les couleurs de cheveux qui comptent autant d’additifs que celles des autres marques…
    Ce type de dérives est régulièrement fustigé par des magazines (gratuits, je le précise) comme Biocontact (et un autre dont le nom m’échappe !). On trouve aussi (mais dans les presses), “Quelle Santé”, moins porté sur le réellement bio, un peu trop commercial parfois, mais qui dénonce aussi les faux-bios.
    Malheureusement, comme le bio devient “tendance” (et que les contraintes imposées aux producteurs sont strictes), les prix montent. Pour un salaire moyen, il est quasi impossible de ne se nourrir que comme ça. Si l’on n’a pas la chance de pouvoir culitver ses légumes, ou faire son élevage, il faut souvent se rabattre sur les produits industriels (sans regarder les étiquettes !)

    Personnellement, je tente de faire le maximum à la maison, mais avec peu de place et pas trop de moyens, je ne fais que limiter les dégâts !

    A quand des aides pour ceux qui veulent consommer propre, pour protéger la planète, dire non à la surconsommation, au suremballage et autres délires ? Au lieu de contribuer à ce type de comportement, on l’empêche par des prix trop élevés. Ce serait pourtant si simple d’enlever une partie de ces conditionnements coûteux (et inutiles, sinon pour le marketing), et de consacrer cela à des produits de meilleure qualité ?

    Pardon d’avoir été longue, je pousse mon coup de gueule aussi (parce de retour de chez Cora, j’ai failli m’évanouir devant le prix de certains produits!)

    Olivia, élevée aux produits bio autant que possible, et qui ne retrouve pas le goût des radis et autres légumes de sa grand-mère !

  16. Izzie : comme je te l’ai dit pas mail, avec une yaourtière on fait 8 pots, et il faut 6 à 8 heures pour les faire.

    Sigmanath : je ne suis pas pour non plus l’auto-suffisance alimentaire. Comment faire quand on a un job à plein temps, et un petit jardin en ville ? Je ne me vois pas y faire pousser tous les légumes, avoir mes arbres fruitiers et élever des poules 🙂 Mais comme toi j’essaie de faire un maximum de fait-maison. Cependant les produits industriels pourrait être un peu plus respectueux d’une cuisine naturelle quand même, car moi je sais que je suis obligée d’en acheter, justement par gain de temps et de facilité.

    Prunille, Sandra : Toxic est un livre choc, mais qui a au moins le mérite de nous ouvrir les yeux sur ce qu’il se passe vraiment dans l’industrie alimentaire.

    Hélène : c’est grâce à toi que j’ai acheté le livre sur Monsanto. Pour Igor, discrètement et sûrement son alimentation s’orientera plus vers des choses plus saines. Mais il ne faut pas brusquer les habitudes …

    Ed Warner : tu sais pour les emballages en tout genre, moi aussi ca me fait râler. Alors dans le coffre de la voiture j’ai toujours un panier, qui remplace avantageusement tout le plastique qu’on peut nous donner. Ce qui me fait surtout râler c’est les sur-emballages, autant pour les cosmétiques (un tube dans une boite entourée de plastique), les yaourts (pourquoi du carton ?), et autre.

  17. Moi aussi à force d’avoir été nourrie pendant toute mon enfance (encore assez recente) de “saloperies” comme on dit chez moi, j’en ai eu ma claque et maintenant je fais mes yaourt dans mon 21m², ma soupe etc plus jamais de plats cuisinés ni de gateaux genre choco et tt ça !!! Un verre de coca quand vraiment je me lache !

  18. roh, moi aussi j’aimerais faire mes yaourts maison.. Je me suis même acheté une superbe yaourtière mais depuis peu je fais une intolérance au lactose! Du coup, plus de yaourts.. A moins qu’on puisse en faire au lait de soja?

  19. J’ai regardé “Fast Food Nation” hier soir, je suis partie me coucher en pleurant …

  20. Tu vas dire que je suis un peu obsédée mais…
    T’AS DEJA REGARDE LA COMPOSITION DU SURIMI ???!!!! “Voici la composition des bâtonnet de surimi marque Fleury Michon : Chair de poisson (34 %), eau, blanc d’oeuf, fécule de pomme de terre, amidon de blé, sucres, gélatine, huile de colza, sel, arôme crabe, colorant : extrait naturel de paprika, gélifiant : carraghénanes, épaississant : gomme de xanthane, exhausteur de goût : glutamate de sodium, stabilisants : sorbitol, polyphosphates.”
    (J’ai trouvé ça là: http://ccmmdce.site.voila.fr/surimi.html)

    En prime,il est fait à base de bons filets de poissons sauvages, pêchés n’importe comment, alors que ce n’est plus un secret, une pêche raisonnée devrait être au centre de nos achats “poissons” sous peine .

    C’est comme si ton yaourt, en plus d’être merdique au niveau composition, était néfaste pour les vaches…

  21. Oups, erreur de manip j’ai pas fini une phrase: “sous peine qu’un de ces quatre il n’y ait plus de poissons dans les océans !!!”

    On fait un deal: je m’achète une yaourtière et tu arrêtes d’acheter ces merdes en bâton orange…
    Deal ?

  22. J’ai une yaourtière aussi pour les mêmes raisons. 😀

    (Véro C.Métisse: rien à ajouter pour le surimi!)

  23. Je ne peux qu’approuver ce post. Depuis 1 an et demi maintenant, j’ai mis de côté tous les produits industriels transformés (ça en fait beaucoup) car je n’aime pas voir sur la liste des ingrédients d’un produit des substances dont je ne connais pas le nom. Avec ce nouveau mode d’alimentation, et presque sans effort, j’ai perdu les 10 kg que j’avais accumulés ces dernières années avec cette “malbouffe”. Rien qu’en cuisinant tout moi même et en choisissant bien mes produits, je maintiens mon poid et ma santé en mangeant de tout et sans me priver : je mange tout ce que je met sur mon blog qui est bourré de gourmandises (je t’invite à y faire un tour : 0% additif garanti!)
    Une preuve concrète que tous ces additifs sont à l’origine du problème de l’obésité et de nombreuses maladies. Les industries agro alimentaire ont pour but la rentabilité et se fichent pas mal des problèmes de santé publique.
    J’ai lu Toxic, et si ce débat t’intéresse, lis donc “Santé mensonges et propagande”, ou bien “Changer d’alimentation : faut il manger bio” ou encore “Nutrition consciente : les aliments au coeur de votre santé”.

  24. Véro : ok je relève je défit 🙂 j’ai même pas acheté de surimi aux dernières courses !!!!

    Loloparis : merci pour les idées de futures lectures et tout a fait d’acord avec toi sur le reste

  25. j’ai le même à la maison, mais il a fait beaucoup de progres depuis qu’on vit ensemble. Il ne reste plus que la brioche du matin et le lait en industriel.
    Heureusement que je l’ai converti au bio car c’est lui qui est de corvée de courses et il a bien compris que je préférais moins de trucs dans le kaddie mais plus de bio

  26. bien d’accord

    ça fait longtemps que les industriels utilisent des produits sans avoir réellement évalué les risques épidémiologiques à long terme… Même si le bio n’est pas la panacée il limite certains risques néanmoins… Un bon exemple les oeufs…..choisir plutôt ceux provenant de poules élevées en plein air qu’en batterie…le problème restant que la junk food ou que la nourriture industrielle reste moins chère…donc on va tout doucement vers le modèle US où seuls les familles aisées seront minces et en bonne santé…..;))

  27. Je me retrouve dans ton article. Depuis que j’ai lu “Toxic”, ma façon de faire les courses à radicalement changée.
    Je n’ai malheureusement pas encore de yaourtière…

  28. ça fait peur….
    le surimi je déteste donc je zappe
    Hier dans complément d’enquête (France 5 je crois) il y avait un comparatif entre un cordon bleu industriel et un fait à la boucherie/traiteur du coin…; dans l’industriel il y avait de la peau de poulet pour épaissir…. no comment

  29. Par contre un truc me fait toujours douter sur les yaourts au soja…. est ce fabriqué avec du soja sans OGM?

  30. C’est clair que si on fait un peu attention aux étiquettes, on s’aperçoit qu’on mange beaucoup de m…. Je pense que c’est pour cela que beaucoup de personne font leur pains, leurs yaourts et n’achètent plus de plats préparés…
    En tout cas, grâce à ton Chamalow, on voit bien que tu es en colère… lol
    Bises. véro

  31. pour moi c’est pareil je ne fais plus que mes yaourts, hors de question d’en acheter!!!

    on se fait avoir partout j’ai l’impression et là encore pire avec les prix!

  32. Aaaaah ! Un sharpeï !! Suis fan ! 😀 Bon, ok, c’est pas vraiment le thème du débat mais … bon, je suis quand même fan ^^”

    Un peu plus culinairement parlant, j’adore les yaourts, j’en mange pas mal et c’est vrai que je les achète toujours, je n’en ai jamais fait. Parfois, je me dis qu’il faudrait que ça change, ça et tant d’autres choses … Je ne mange plus de plats tout prêts, je fais (parfois) mon pain moi-même, je traque les promos des magasins bio (étudiante …), j’essaie de faire la cuisine au maximum, avec des produits naturels … Par rapport à certains, qui ont renoncé à tout (ou presque) ce qui était industriel, ce n’est pas grand chose mais en même temps, ai-je envie de renoncer à tout ? C’est la question que je me pose. Est ce que parfois, je n’ai pas envie d’un gâteau au chocolat, certes tout chimique, mais déjà tout prêt (et pas forcément mauvais), parce que je n’ai pas le temps, pas l’envie, pas les ingrédients, etc. pour les préparer ? Ou, sans chercher d’excuses, parce que j’aime bien ce produit. Bref … Je ne sais pas si ce commentaire est très clair (moi je me comprends :p), ce que je veux dire, c’est que parfois, on a de belles idées (ou du moins on a conscience de ces belles idées) mais, sans être hypocrites pour autant, de temps en temps, on a juste envie de se laisser aller, on a juste envie d’une tartine de Nutella …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.