Mises en bouchesTartines, croques & galettes

Dis j’en fais quoi des légumes de l’Amap ? Une tartinade de fèves à la menthe !

tartinade aux feves

Chaque mercredi soir, depuis janvier, je récupère mon panier de légumes à l’Amap Papille qui vient de l’exploitation d’Aurore et Philippe Sournac (le Jardin de Quentin), également sur Eysines. Même si j’adhère totalement au concept y’a des semaines je me demande bien comment je vais pouvoir cuisiner certains légumes sans me lasser et sans faire râler ma famille ! Et après deux semaines d’aide à la distribution, au 3ème kilo de fèves en 3 semaines quand je remplissais les paniers en ajoutant  les paquets j’ai entendu plusieurs “oh non pas encore …” et je me suis dis que comme moi ils saturaient des fèves à la croque sel.

Pourtant les fèves c’est bon, et la saison est courte ! Alors je me suis un peu creusée la tête pour savoir comment les cuisiner. Et l’idée d’en faire une tartinade est apparue. J’avais vu du côté des recettes italiennes qu’on pouvait en faire une sorte de pesto de fèves avec des herbes, de l’huile d’olive et du parmesan, alors j’ai testé une sorte de pesto sans parmesan, à partir d’une purée de fèves montée à l’huile d’olive, allégée en utilisant du fromage blanc pour apporter du moelleux sans trop de gras et parfumée avec une légère pointe d’ail et plein de menthe.

Et bien cette idée était parfaite. Un régal à l’apéro, sur des rondelles de baguette grillée, avec quelques tranches de saucisson de canard et de délicieuses rillettes qui à côté de ma super tartinade maison n’ont même pas fait le poids ! S’il vous en reste, elle se conserve très bien pendant quelques jours au réfrigérateur, et tartinée sur des grandes tranches de pain de campagne, recouvertes de lamelles de jambon cru et de poivrons grillés c’était une super idée pour un plateau tv.

Sans titre

Ingrédients (6 personnes)
500 g de fèves 
1/2 gousse d’ail
100 g de fromage blanc
10 cl d’huile d’olive fruitée
12 feuilles de menthe
Sel, poivre

1. Ecosser les fèves, vous devez en récupérer l’équivalent de 3 poignées.

2. Faire bouillir une casserole d’eau, y plonger les fèves et les faire cuire pendant 5 minutes puis les égoutter.

3. Mixer les fèves cuites jusqu’à obtenir une purée, en ajoutant d’abord le fromage blanc pour détendre le tout puis petit à petit l’huile d’olive en filet.

4. Saler, poivrer, ajouter les feuilles de menthe et l’ail pressé et mixer à nouveau. Verser dans un pot, couvrir avec un couvercle et conserver au réfrigérateur pendant au moins 1 heure avant de servir sur des tranches de pain grillé.

Sans titre

Astuces !

Utilisez des fèves surgelées pour gagner un peu de temps sur la préparation, surtout si vous n’avez pas la chance d’en trouver de délicieuses fraiches.

Celles-ci sont épluchées, j’ai zappé cette étape pour ma tartinade, c’était trop long à faire … et le résultat même avec la peau était top !

Tags:

11 commentaires

  1. Miam …
    J’adore les Fèves … Par contre sans la peau pour Moi …
    En Mai dernier j’en avais fait une Salade (presque Céasar …) avec des Fèves, qui avait eu beaucoup de succès, je te laisse le lien vers ma recette (si jamais tu as encore des Fèves, dans ton panier Amap, de la semaine prochaine …) : http://francoisethomas.canalblog.com/archives/2014/05/21/29888474.html
    A Bientôt
    Françoise

  2. Bonjour je suis une amapienne convaincue (Amap de Noisiel 77) agriculteur jean-luc dans la marne je me fais quelquefois la m^me réflexion mais on échange beaucoup de recettes entre amapiens et amapiennes et ton blog va nous apporter beaucoup je pense; je vais essayer ta tartinade de fèves à la menthe et transmettre ton adresse à mes copains merci Audrey!

  3. Merci audrey je suis une Amapienne convaincue Amap de Noisiel 77 “Voisins de paniers” et nous échangeons nos recettes entre Amapiens et sommes souvent à court d’idées ton blog tombe à pic tu vas avoir des visiteurs je vais essayer ta tartinade à bientôt!!!

  4. excuse moi l’ordi a un peu planté ce matin j’ai dû refaire le commentaire mais tu vas pouvoir élaguer!!

  5. Salut Audrey,

    je te conseille d’aller faire un tour sur le site de “la ruche qui dit oui”. Il s’agit également d’une sorte d’AMAP (association qui met en relation directe producteurs et consommateurs), mais ou tu choisis toi-même chaque semaine les produits qui te font plaisir, sans somme minimale plancher.Je crois qu’il y en a une à Blanquefort, et plusieurs à Bordeaux.

    Quoi qu’il en soit, je testerai ta recette (moi aussi j’ai acheté des fèves 🙂 ).

    Bien à toi

  6. Y’a une AMAP en “voie d’installation” dans le 89 près de chez moi, j’ai hâte qu’elle prenne forme…Je n’attends que ça pour y participer, alors tes recettes je les garde bien sous le coude!! Surtout que celle ci me fait vraiment envie (comme les autres me diras tu…. 😉 ) Bizoo

  7. Jolie idée pour cuisiner les fèves…

    @ merci Pauline

  8. Bonjour, je m’occupe bénévolement d’une amap en Meuse… et je fournis aux amapiens toutes les semaines des petites recettes. Notre amap existe depuis 3 ans et du coup, il faut être un peu inventive pour trouver des recettes faciles à réaliser et qui permettent de rendre l’ordinaire délicieux !
    Merci pour cette sympathique recette à base de fèves.
    Bonne continuation pour ce joli blog

  9. Bonjour, je suis votre blog depuis longtemps et je n’ai jamais pris le temps de mettre un commentaire, mais aujourd’hui je me lance! Merci beaucoup pour cette super idée de recette avec les fèves, parce qu’en effet, étant également adhérente d’une amap, je commence à me lasser des fèves cuites à l’eau avec une pointe de sel! Je vais tester cette tartinade très rapidement… 🙂

    @ merci Aurélie

  10. Les points de distributions de la Ruche qui dit Oui sont tout sauf des sortes d’AMAP. Pour les premières c’est une démarche de solidarité entre consom’acteurs et paysans, avec réelle proximité de production saisonnière, équité des prix et pratique de culture respectueuse de l’environnement, le plus souvent labellisé Biologique. La Ruche relève d’une logique de franchisage commercial, à la “tupperware”, surfant sur la vague de l’approvisionnement de proximité, mais sans en garantir véritablement les circuits d’origine, ou l’éthique des coûts de productions.

    @ merci pour les précisions

  11. Très bonne idée pendant la saison des fèves. Et l’association fève menthe marche très bien. Avez vous essayé de faire la même recette avec des fevettes en bocal ? c’est encore plus rapide qu’avec des feves congelées et beaucoup plus fin. il faut juste faire attention de ne pas les broyer en les melangeant au fromage frais. Vous pouvez ajouter un peu d’oignon nouveau ou une échalotte finement cisellée. Su une tartine c’est très bon et on retrouve la fevette entiere.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.