Gâteaux et Pâtisseries

Ma recette familiale de la galette charentaise

Mes parents sont originaires de Charente-Maritime et depuis toute petite je me régale d’une spécialité locale, la Galette Charentaise.

C’est une recette familiale, servi traditionnellement pour toutes les occasions, elle est parfaite aussi bien pour un goûter, que pour accompagner un café, ou en dessert. Moi j’adore quand je vais chez mes grands-parents et qu’il y a une galette sur la table du petit-déjeuner !

C’est un gâteau à base d’ingrédients basiques, présents dans toutes les cuisines : de la farine de blé, du sucre, des oeufs, un peu de Cognac (on est dans le local !) et du bon beurre AOP Charentes-Poitou, en quantité généreuse pour apporter du moelleux à la recette. C’est la quantité de beurre dans la recette qui fait la différence avec les autres gâteaux régionaux, comme par exemple le Broyé du Poitou, plus sec.

Ce beurre est un vrai produit du terroir : il y a énormément de vaches dans les campagnes poitevines, et les producteurs se sont regroupés au sein d’une coopérative laitière. La production  de ce beurre AOP reste à taille humaine, il n’y a que 6 laiteries sur le territoire dans lesquelles est transformé le lait en beurre.

Ce beurre AOP Charentes-Poitou est très prisé des pâtissiers et des chefs, car il y du goût. Sa saveur de noisette vient d’un processus lent de maturation de la crème et à un savoir faire ancestral. C’est également le beurre préféré des pâtissiers, même Mercotte le dit !

Il a la capacité à ne pas fondre rapidement, il est parfait dans les pâtes dans laquelle le beurre doit rester souple sans fondre, comme par exemple les pâtes à tartes, pâtes feuilletées et brioches auquel il apporte un goût et une texture incomparable.

Il est donc idéal pour réaliser la recette des galettes charentaises de ma grand-mère maternelle, recette transmise par ma maman, notée depuis des années dans son cahier de recettes à spirales qui doit au moins avoir mon âge.

Comme je n’ai pu m’en empêcher, j’ai apporté ma touche à la recette, avec du zeste de citron et un peu de gingembre. Le tout booste à merveille la recette et c’est vraiment très agréable à la dégustation !

Les galettes sont croustillantes à l’extérieur mais moelleuses à cœur. Pour réussir leur cuisson j’ai utilisé pour une un moule à tarte à fond amovible de 20 cm et pour la seconde un cercle à tarte en fer déposé sur un tapis en silicone. Le résultat est quasiment le même côté cuisson, mais avec une petite préférence pour le moule qui du fait de sa matière plus conductrice permet d’obtenir cette texture crousti-fondante absolument fabuleuse.

Avec ma recette vous réaliserez donc deux gâteaux. Je vous promet que ce n’est pas de trop ! Il se conserve également quelques jours à température ambiante dans une boîte hermétique, mon p’tit bonhomme l’a apprécié dans sa boîte à goûter pour l’école.

Recette réalisée
pour le beurre AOP Charentes-Poitou

Tags:

2 commentaires

  1. Comme toujours vos recettes tombent à pic ! J’en parlais hier à mes enfants, j’avais la nostalgie de mes vacances de petite fille à Royan (surtout que j’ai perdu ma tante qui y habitait il y a tout juste 2 ans) et je leur disais que j’aimerai trouver une pâtisserie qui propose une galette charentaise digne de ce nom … Voilà. Je n’ai plus qu’à ! Merci Audrey.

  2. Je goûterai volontiers à ta galette charentaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.