Pays de la Loire

Une petite journée pour découvrir la côte vendéenne

Ils ne vous manquent pas mes articles voyages ? Moi oui, beaucoup ! L’été dernier nous avons été sages et sommes restés en France pour nous laisser une année de plus à faire quelques économies pour notre projet de voyage dans l’Ouest Américain. Cela tombe bien, il y a plein de merveilles à découvrir sur notre territoire.

Début août nous avons fait une p’tite boucle vers l’Ouest de la France. Avant de passer quelques jours à La Baule, nous sommes passés par la Vendée pour une journée très agréable de route ponctuée de plusieurs pauses découvertes. Voici notre itinéraire du jour, nous sommes partis de Charente Maritime, ou nous avions déposé notre p’tit Chamalow chez sa Grand Mamie, ravie de garder notre toutou.

Après une petite heure de route, nous nous sommes arrêtés à mi-chemin entre Challans et Beauvoir, en plein Marais breton, dans le bourg de Sallertaine. Il s’agit d’un petit village de campagne, et il y a un joli jardin, le Jardin de Vaulieu, situé dans une ancienne carrière. C’est un endroit très agréable pour faire une pause sur la route avant de continuer notre chemin.

Nous nous sommes ensuite arrêtés au Moulin de la Rairé, construit en 1555. Il n’a pas arrêté de fonctionner depuis ! C’est un moulin traditionnel dans lequel on fabrique de la farine artisanale de maïs, orge, avoine ou blé. Il y a sur place une p’tite boutique pour faire le plein, j’y ai acheté une délicieuse farine de sarrasin et de la brioche vendéenne maison, parfaite pour accompagner un p’tit jus d’orange pour une pause gourmande dans la matinée.

Nous avons pris le temps de nous promener dans les environs pour découvrir à pied le marais breton.

Tout prêt de là, se situe la Bourrine à Rosalie. Il s’agit d’un habitat typique du Marais Breton, une maison qui se visite. Monsieur Braud la fait découvrir, c’est un véritable habitat traditionnel du marais du début du XXème siècle, entouré d’eau l’hiver.

Nous avons pris la route direction Saint Jean de Monts qui nous a fait fuir … alignement de campings sur un côté de la route, d’animations à touristes d’été de l’autre, nous avons continué pour nous garer vers la Plage du Pont d’Yeu qui était moins peuplée de touristes.

Cette plage est surtout connue pour son chemin long de 4 kilomètres qui va en direction de l’ile d’Yeu (historiquement l’ile et le continent était relié par cette route immergée). Lors des grandes marées, ce chemin se découvre et est un terrain de jeux idéal pour la pêche à pied.

J’ai adoré cette plage sauvage, bordée de dunes. Par contre, la baignade n’est pas surveillée, mais vu la météo vendéenne qui n’était pas des nôtres à ce moment de la journée ce n’était pas un soucis.

 

Premier jour des vacances, faire un pic-nic en maillot de bain avec le blouson en jean pour se réchauffer, puis partir à la pêche aux crabes (morts) et aux couteaux (vide) ainsi qu’aux blancs de seiche pour le plus grand plaisir de p’tit bonhomme … un souvenir à garder précieusement !

Vu la météo, il est temps de repartir sur les terres, direction le Pey (ou Pic) de la Blet, situé au coeur du massif forestier. Il s’agit d’un promontoire de 25 m d’altitude, qui doit son nom à une bergère nommée “Blet” qui y faisait paître ses moutons et les surveillait du haut de ce “Pic”.

Il faut monter au belvédère pour profiter d’un superbe panorama sur la mer et la forêt, si la météo le permet on peut voir l’ile de Noirmoutier et son pont.

Nous nous sommes dirigés d’ailleurs vers Noirmoutier, en passant par Beauvoir sur Mer. Nous nous sommes arrêtés au bord d’un canal, c’était très agréable de regarder les bateaux revenir de la pêche et les ostréiculteurs ramener leur butin.

Prochain arrêt, nous avons été jusqu’au Passage du Gois qui est une route submersible qui relie l’Ile de Noirmoutier au continent. Cette route fait 4 km, il y avait beaucoup de monde, nous avons pas eu le temps de la prendre pour aller sur l’Ile mais nous avons garé la voiture et pris un peu de temps pour nous promener. La trotinette de p’tit bonhomme était de sortie !

Un p’tit tour ensuite à Pornic, histoire de se promener sur le port, manger une délicieuse glace à Rêve de Glace, qui propose plein de gourmandises.

 

Il s’agit d’un glacier artisanal, ça coûte un bras mais la glace à l’italienne au caramel au beurre salé était une tuerie, tout comme celle au yaourt et celle au praliné.

Nous avons ensuite repris la route, direction La Baule pour loger dans une très belle chambre d’hôtes, mais ça je vous en ai déjà parlé il y a quelques semaines. Pour mon prochain article, je vous parle de toutes les jolies choses à découvrir sur La Baule et dans les environs, avant de vous donner toutes nos bonnes adresses testées.

6 commentaires

  1. Coucou, cela donne très envie d’y aller merci de ce partage.

    @ de rien Dominique

  2. Très joli ,merci pour les belles photos
    bon dimanche

    @ merci Monique

  3. Très belles photos qui mettent la vendée en valeur 😉

    @ très belle région qui le mérite

  4. Bonjour, merci pour toutes ces belles photos! je connais la region et ca m a fait beaucoup de plaisir de revoir les photos!

    @ de rien !

  5. Merci beaucoup Audrey pour ce reportage bien sympa !
    Quel Bonheur de parcourir la France et ses belles régions.
    Bisous de Zabou

    @ merci Zabou

  6. Superbes photos, j’adore celles avec les vélos, on dirait de vraies cartes postales! Quelle belle balade!

    @ merci Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *