Le Parc National de Zion & randonnée The Narrows

Petit à petit on avance dans notre Road-Trip dans l’Ouest des Etats-Unis et voici le dernier parc de l’Utah à découvrir, Zion. Tous les parcs de l’Utah sont vraiment différents, je les ai tous adorés, que ce soit Arches NP, Canyonland & Dead Horse State Parc, Capitol Reef puis Bryce Canyon.

Zion nous promet également de nous émerveiller, avec des paysages encore différents, avec d’énormes montagnes et dômes de grès et un peu plus de verdure, et des randonnées mythiques comme celle des Narrows ou l’on remonte le lit d’une rivière entre les roches, ou celle d’Angels Landing qui promet une vue à couper le souffle sur ce parc exceptionnel.

Situation

Zion est situé au Sud-Ouest de l’Utah, entre Bryce Canyon & Las Vegas. Beaucoup de personnes en voyage dans l’Ouest Américain le zappent pensant qu’il faut privilégier Las Vegas, c’est ce que nous n’avons pas fait justement car ce parc mérite qu’on parte à sa découverte.  Comme tous les Parcs Nationaux, on y accède avec le Pass America The Beautiful sinon il faut compter 30 $.

 

Ce parc est très grand, nous nous sommes contentés de visiter la partie la plus accessible, Zion Canyon. L’accès en voiture y est réglementé, est est surtout interdit entre avril et octobre. Il y a deux lignes de navettes qui accèdent au Parc, une première dans Springdale, la ville avant Zion, avec 9 arrêts le long de la route principale ou sont les hôtels et commerces. Il y a ensuite une deuxième ligne, qui part de l’entrée du Parc de Zion (Visitor Center) pour aller jusqu’à Temple of Sinawava le début de la randonnées vers les Narrows.

Ce parc étant prisé des randonneurs, il faut savoir que les parkings à l’entrée du Parc National sont très vite saturés et si on arrive pas tôt on doit se garer sur Springdale. Il y a pas mal de navettes, mais il faut prévoir du temps d’attente, vers 9 h 30 nous avons mis facilement 30 minutes à attendre et à avancer dans la file d’attente.

S’organiser

Zion, on en rêvait. Alors comme toujours on est parti au lever de soleil pour faire les 2 heures de route depuis Bryce Canyon.

 

Cela tombait bien les couleurs étaient superbes sur les roches de Bryce en partant !

 

On en a profité sur la route pour refaire le plein, laver la voiture et faire trois courses pour le picnic et croiser une vingtaine de drôles d’oiseaux qui ont traversé la route juste sous nos yeux avant de s’enfoncer dans le champs voisin !

 

Nous étions pour 9 h 00 à l’entrée de Zion. Sur la jolie route qui mène au parc nous avons eu la chance de croiser quelques chèvres des montagnes qu’on a pu observer en leur laissant toujours pas mal d’espace entre elles et nous pour les laisser libres dans leur environnement.

L’idée était de profiter de la journée pour faire la randonnée dans les Narrows pour ce premier jour sur place, de faire si notre p’tit bonhomme est encore d’attaque une autre petite rando puis de finir la journée dans notre très bel hôtel sur Springdale et de profiter d’un restaurant dans la ville. Nous gardons pour le lendemain matin à la fraîche la randonnée d’Angels Landings pour ne partir que dans l’après midi vers Las Vegas.

Par facilité et gain de temps nous avons préféré ne prendre le shuttle que depuis le Visitor Center  ou il y a d’énormes parking. L’inconvénient est qu’il y a aussi une énorme queue pour monter dans les bus … Nous avions également réservé notre matériel étanche pour la randonnée des Narrows dans une boutique tout proche du visitor Center, Zion Outfiller.

The Narrows & Riverside walk

La Virgin River traverse tout le Parc de Zion est dans la partie du Parc que nous visitons, elle rétrécie pour se faufiler dans un Canyon étroit, The Narrow. Juste avant cette section les pieds dans l’eau on longe la rivière par un chemin de randonnée très facile, Riverside Walk, long de 1,6 km. The Narrow est une des randonnées phares de Zion.

 

  

Si vous n’êtes pas équipés (je vais y venir), arrêtez-vous là. Car la particularité de la randonnée qui suit c’est qu’on la fait les pieds dans l’eau. Les pieds, c’est peu dire, selon les précipitations des jours précédents, la période ou vous la faites, cela peut donner des zones avec l’eau jusqu’à la taille. Il y a des zones ou il y a du courant également, alors on y va pas avec de trop jeunes enfants. Le notre avait 6 ans et c’est un bon marcheur, donc aucun soucis, en lui donnant toujours la main.

En été, il y a donc de vrais risques, en cas d’orage qui peuvent faire des crues torrentielles (« flash floods »). Ce n’est pas une blague, il faut regarder la météo au visitor center est être prévoyant : si l’eau change d’aspect, que son niveau monte rapidement, abritez vous vite sur les hauteurs et ne prenez pas de risques inutiles.

 

Pour faire cette randonnée en toute sécurité, nous nous sommes équipés : bâton de rando pour prendre appui et sonder la hauteur de l’eau devant nous et les cailloux, des chaussures qui tiennent bien les chevilles, imperméables c’est mieux, pour éviter de se fouler la cheville les pieds dans l’eau sur les roches. Pensez à protéger vos affaires (on avait mis les papiers et téléphones dans des poches zippées à congélation) et on avait loué en même temps que les chaussures étanches un sac à dos étanche pour y protéger l’appareil photo et le picnic.

 

Il faut compter 24 $ par personne pour le lot chaussures, chaussettes neoprene et bâton, et 10 $ pour le sac à dos. Au printemps et à l’automne il faut louer des pantalons étanches, mais pour nous en été c’était un peu frais mais nickel, on avait adapté nos tenues du jour avec short de bain pour les garçons et jupe de rando qui sèche vite pour moi.

 

Une fois équipés, et prêts nous avons commencé cette randonnée des Narrows. Forcément, elle est très prisée, et nous n’étions pas les seuls à nous lancer. On a pris le temps de remonter tranquillement la rivière, timidement au départ en évitant l’eau et puis de toute façon on avait pas le choix on allait se mouiller, alors autant y aller franco, c’est plus rigolo !

 

Les paysages autour de nous sont superbes, on en profite à fond ! Cette randonnée peut durer jusqu’à 8 heures selon jusqu’où on remonte la rivière. On l’a remontée pendant 3 heures, notre p’tit bonhomme était hyper enthousiaste, alors que lui plus petit avait l’eau souvent jusqu’à la taille.

Mes hommes se sont amusés à sauter dans l’eau quand elle était plus profonde, à glisser sur les rapides, bref c’était une superbe journée. Surtout que plus on s’enfonce dans la rivière, plus les paysages sont sauvages, et moins il y a de monde.

 

C’était pour nous une de nos plus belles randonnées des vacances, avec ce p’tit truc en plus qui fait qu’elle est vraiment unique. On ne regrette pas du tout de l’avoir faite, elle nous laissera un souvenir magique ! J’avais tellement rêvé de la faire, a chaque fois que je voyais une photo sur les réseaux sociaux (coucou Olivier !!) j’en avais encore plus envie et je suis fière de l’avoir faite car on a vraiment découvert Zion par les randonnées qu’on a pu faire dans ce parc.

C’est peut être pas facile à expliquer, mais s’en mettre plein la vue dans les parcs nationaux c’est top, mais quand en plus on a fait l’effort d’aller plus loin pour découvrir ses merveilles plutôt que depuis les points de vue c’est encore plus magique. C’est comme la randonnées vers Delicate Arches dans Arches NP, ou celle dans Bryce Canyon, y’a vraiment qu’au milieu de la nature qu’on s’aperçoit de immensité et de la beauté des Parcs Nationaux aux USA.

Ou faire ses courses à Springdale ?

Après cette belle journée de randonnée, nous sommes sortis du parc de Zion pour rejoindre la ville située à l’entrée, Springdale, qui dispose de toutes les facilités pour un séjour sur Zion. Le long de la route principale il y a plusieurs hôtels, commerces et restaurants.

Nous étions contents de trouver un p’tit supermarché avec un beau stand traiteur, Solfoods, dans lequel nous avons pu faire nos courses pour le picnic du lendemain mais également trouver des glaces pour le goûter, histoire de se rafraîchir par 40°, alors que p’tit bonhomme ne rêvait que d’une soupe de légumes au quinoa, proposée bouillante au salad bar ! Il y avait également plein de plats chauds à faire réchauffer et des tables à l’ombre, pratique quand on veut éviter les restaurants.

Ou loger à Springdale ?

 

Comme nous souhaitons passer deux journées sur Zion, il était primordial de ne pas loger très loin de l’entrée du parc, Springdale était donc la meilleur option. Nous avons réservé une nuit à l’hôtel La Quinta, qui était superbe. Un hôtel avec une jolie vue sur le Parc National, une très belle piscine avec des activités pour les enfants (top après la rando !!), un p’tit déjeuner complet servi tôt le matin et une chambre très confortable.

Il n’y a pas de restaurant sur l’hôtel, mais il y a de quoi faire dans la ville qui est vraiment le camp de base des randonneurs de Zion.

Ou dîner à Springdale ?

 

Après quelques jours de cuisine très très classique américaine et du dîner hotdog & chips au rodéo, j’avais repéré LA bonne adresse de Spingdale, Kings Landing Bistro, le type de restaurant que j’adore avec des produits frais, des inspirations d’ailleurs, des épices, de l’attention dans les accords, la présentation, sans que ce soit chichiteux.

 

On rajoute à cela une jolie terrasse, des cocktails maison, mon Sunshine Refresher au vin blanc, Lillet, piment & concombre était délicieux et surprenant. Côté plats c’était parfait ! Que ce soit la p’tite salade de romaine, bacon & maïs avec une délicieuse vinaigrette, la pieuvre grillée au barbecue avec sa sauce tomate aux épices et petits artichauts ou bien le burger maison, le meilleur des vacances. Tout était tellement bon que j’ai testé le clafoutis aux pèches locales qui était parfait.

 

Pour les enfants c’était moins fun, sinon à la carte, bol de spaghetti au fromage râpé, mais il a pu goûter dans nos plats. La carte des vins était parfaite, avec plein de choix et des bières locales. Bref une superbe adresse sur Zion, mais ne comptez pas vous en tirer pour moins de 60 / 70 $ par personne pour un menu complet, boissons & taxes.

Prochain article, on retourne à Zion j’ai encore de belles choses à vous faire découvrir dans ce parc national …

Audreycuisine

2 Commentaires

  1. Avatar
    BUROT- CONDOM février 21, 2018

    bonjour, très bien tes résumés de voyages. Mais, il serait formidable que tu indiques les frais détaillés pour l’ensemble de chacun de tes voyages, sous forme d’ un tableau, cela nous aiderait à nous positionner, et voir, si l’ on peut se positionner !!!! amicalement.

    @ c’est très compliqué mais également très personnel de montrer le budget de ce type de voyage. En effet il y a énormément de variantes qui peuvent doubler voir tripler un Road-Trip dans l’Ouest des USA, selon nos priorités, nos budgets, la durée et la date du voyage, si on passe par une agence pour gérer ou non une partie du voyage, sa façon de se restaurer sur place, ses sorties, sa façon de se nourrir, etc.

    Ce que je peux te dire c’est qu’un séjour de 3 semaines dans l’Ouest Américain n’est pas donné. Mais après nous nous sommes fait plaisir. Nous avions réservé des hôtels proches des lieux que nous souhaitions visiter, avec des piscines pour faire plaisir à notre fils, nous avions un 4×4 bien plus confortable qu’une berline qui nous avait embêté dans les parcs nationaux au canada.

    Voici sur cet article comment nous nous sommes débrouillés cela pourra t’aider : https://www.audreycuisine.fr/2017/10/preparer-voyage-ouest-americain/

    Sinon à chaque fois dans mes articles je donne les liens donc tu peux rapidement voir selon la période ou tu vas le prix de l’hôtel ou des activités

  2. Avatar
    Gwen février 21, 2018

    Elle a l’air incroyable cette rando ! Ce voyage était définitivement parfait

    @ oh que oui il était vraiment parfait !!

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.