Restaurants en Gironde

Grand’Vigne Caudalie I Gastro I Martillac (33)

caudalie

J’attendais la sortie du nouveau classement des restaurant pour le Guide Michelin 2015 pour orienter mon choix pour une réservation pour un déjeuner en amoureux pour l’anniversaire de mon chéri. L’an dernier, nous avions été au Patio à Arcachon, et là c’est la seconde étoile qui est arrivée au restaurant La Grand’Vigne de Caudalie qui m’a donné envie d’y réserver une table.

Caudalie, c’est un endroit que j’adore. J’y suis allée plusieurs fois, aussi bien pour des soins (arrhhhh la journée de star, un méga souvenir tout comme ma cure petit raisin que mon chéri m’a offert après la naissance de notre p’tit bonhomme !!), que des dîners en famille, en amis ou en amoureux à la Table du Lavoir un restaurant que nous adorons (38 euros la formule 3 plats).

La Grand’Vigne, je l’avais découvert lors d’invitations pour le blog, aussi bien pour des cocktails dînatoire que le somptueux dîner que nous avions partagé avec Jérôme Tourbier, je vous en avais parlé ici. Depuis je voulais y retourner avec mon chéri mais l’occasion n’avais pas encore été trouvée.

Mais 36 bougies à souffler et un dimanche en amoureux, c’était l’occasion parfaite de réserver une table à la Grand’Vigne pour y redécouvrir les créations de Nicolas Masse et son équipe.

Untitled

Untitled

La salle du restaurant est installée dans une grande verrière, à l’arrière du bâtiment principal, avec une vue sur le grand parc du domaine.

 Untitled

Untitled

La salle est chaleureuse, lumineuse avec une déco classique esprit maison de campagne, avec des couleurs douces et des matières nobles. Nous nous installons à notre table avec une très belle vue sur la terrasse. P’tite anecdote, ce jour là il faisait un temps magnifique, nous avons commencé notre repas avec la vue sur un couple qui prenait son apéritif pendant que Madame enlevait les points noirs du nez de Monsieur. Top la classe 🙂

Untitled

Le temps d’étudier la carte et choisir les plats dont nous voulons nous régaler, nous commençons par quelques petites gourmandises pour nous mettre en appétit, servies sur une petite planche de bois : une déclinaison de la mer à la terre en trois tons.

Untitled Untitled

Untitled Untitled

La première bouchée est un morceau de seiche, ultra moelleux et laqué d’un jus à l’encre de seiche dans une chips croustillante. Le contraste est parfait, celle petite bouchée est délicieuse. Le cromesquis de foie gras, croquant et moelleux à coeur est un délice, j’ai cependant un peu moins aimé le velouté de panais au Moka, plus classique, moins surprenant.

Pour accompagner le tout, un cocktail de fruits pressé pour mon chéri et un p’tit verre des Hauts de Smith 2012 pour moi, le repas commence bien très bien même !

Untitled

Sur la table est posé une p’tite assiette avec les beurres de chez Bordier, Piment d’Espelette & demi-sel, je me retiens de grignoter mon pain (heu … mes pains, j’ai testé les 3 créations maison, baguette, pain au maïs et pain au boudin noir !) car nous avons opté pour le grand menu dégustation, de l’Océan à la Vigne, composé de 6 plats en portions adaptées à la dégustation.

Untitled

Pour commencer, une autre mise en bouche avant le menu à proprement parlé, un tartare d’huitres avec des cubes croquants de concombre et un espuma au concombre. C’est très frais, j’aime beaucoup.

Untitled

Un p’tit verre de Château Carbonnieux, 2012, et je suis prête à continuer les agapes …

Untitled

Cela commence par une découverte de l’océan à la vigne avec Tourteau au céleri branche et coquillages de Galice. C’est frais et iodé avec les langues d’oursin. Les touches de céleri croquant apportent de la fraîcheur au plat, j’adore ! Mon chéri un peu moins, mais il a fait l’effort de goûter …

Untitled

On continue par le veau de lait d’Aquitaine Caviar de Gironde et œuf de caille. C’est minimaliste dans l’assiette mais très beau. Sur un toast aux algues on retrouve le caviar prestige de la maison Sturia, avec un jaune d’oeuf de caille moelleux. Le veau est fondant et merveilleusement bien relevé avec ses condiments à l’intérieur du rouleau. J’avais déjà dégusté ce plat, avec du boeuf, lors d’un précédent dîner, et c’est encore meilleur.

Untitled

Vient ensuite mon plat préféré, mon coup de cœur du déjeuner : la noix de Coquilles Saint-Jacques, Butternut, moelle et truffes noires. Il y a plein de saveurs qui s’assemblent magnifiquement dans cette assiette, et plein de textures différentes entre la courge fondante à cœur, les dés de moelle crémeux, ceux de truffe croquants ainsi que le toast de pain grillé. Le jus est très bon et sublime l’ensemble. Il ne restait pas une miette dans nos assiettes !

Untitled

Un p’tit verre de Smith Haut Lafitte, 2006, pour continuer le repas. J’avais un merveilleux souvenir de ce vin, dans ce millesime, alors j’ai retenté le coup. Une tuerie ! Bon par contre, les verres sont généreusement remplis, je ne pouvais pas ne pas finir mon verre … le soir c’était citrate & doliprane pour évacuer ce vilain mal de tête d’avoir un peu trop abusé …

Untitled

Dernier plat salé du menu, celui à base de joue de bœuf aux légumes racines et sauce Grand Veneur. La joue de boeuf, fondante, est pressé avec du foie gras poêlé et la sauce Grand Veneur, servie à table. Le salsifis est délicieux, de quoi me réconcilier avec mes mauvais souvenirs de cantine.

 Untitled

Pour ceux qui aiment, pas moi, le plateau de fromage est là. De quoi ravir les gourmands !

Untitled

Pour passer en douceur aux saveurs sucrées, une meringue garnie d’ananas avec un sorbet fruit de la passion et banane. Je deviens blanche, je n’aime pas la banane, c’est un supplice pour moi de la voir me gâcher mon dessert … mon chéri gôute, me dit que son goût n’emporte pas le tout, je tente. J’ai laissé la glace, mangé des dés d’ananas et la coque de meringue, c’est trop bon, dommage qu’il y ai cet arrière goût qui me rappelle le sirop antibio à la banane …

Untitled

Untitled

Heureusement le dessert aux chocolat et noisette, Sablé et glace à la fève de tonka arrive. Une tuerie. C’est très bien fait, croquant, fondant, pas écoeurant, pas trop sucré, on se régale. Et la p’tite touche perso, j’aime beaucoup 🙂

Untitled

Le rocher maison est également parfait !!

Untitled

Untitled

Comme il fait super beau, on sort sur la terrasse pour prendre un café pour mon chéri, une infusion Caudalie à la vigne rouge pour moi. Je me laisse tenter par un chocolat maison, celui au Sauternes et au raisin, vraiment parfait !

Untitled

Untitled Untitled

Les p’tites mignardises sont vraiment bonnes, on fait notre photo souvenir de notre déjeuner en amoureux, petite parenthèse gourmande dans cet endroit luxueux, on en profite p’tit bonhomme est parti en week-end avec ses grands parents  …

Untitled

Untitled

… pendant que d’autres quittent les lieux en hélicoptère, c’est énorme -:).

Untitled

Untitled

Il fait beau, on en profite pour se promener dans les vignes, voir d’un peu plus prêt le Château Smith Haut Lafitte, toujours aussi majestueux dans les vignes.

Untitled

Les nouveaux bâtiments du complexe hôtellier sont superbes, tout comme le Bar Rouge, un bar à vin qu’il faudra que je vienne découvrir une autre fois, avec sa terrasse donnant sur le Château.

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Petit tour du parc, session suggestion de cadeaux (mon chéri si tu ne sais pas quoi m’offrir pour n’importe quelle occasion, un soin à Caudalie, ça ne me dérange pas de l’avoir plusieurs fois, hein, pas grave si je l’ai déjà eu !), promenade autour de l’étang pour y voir les cygnes barboter et la très belle suite sur pilotis. Il est temps de rentrer à la maison, après un très beau moment gourmand dont on se souviendra.

Restaurant La Grand’Vigne
Chef Nicolas Masse
33650 Martillac
Carte, menu 75 euros et 108 euros
Ouvert du mercredi au vendredi, pour les dîners
Ouvert les samedi et dimanche, pour les déjeuners

Tags:

10 commentaires

  1. Je vois que tu ne regrettes pas ton choix. 🙂
    Une adresse parfaite pour un déjeuner en amoureux, dommage que j’habite à des centaines de kilomètres.
    Tu me donnes envie !
    Bonne journée.

  2. Quel beau reportage… Merci de partager à travers ton récit et tes photos ce moment privilégié! Pour moi aussi cela fait un peu loin du Var.
    Encore merci, et bonne journée

  3. Tu m’as vraiment donné envie, le prochain repas en amoureux se fera là bas. Merci pour l’adresse

  4. Un très bel endroit pour fêter en AMOUREUX un succulent repas.
    Bises

  5. saluuuttt
    ha mais tu sais quoi j’habite leognan et travaille a Martillac et hooonte sur moi je n’y suis jamais allé!
    bon j’aurai 35 ans en aout peut etre que..
    bises et merci pour ce beau reportage!

  6. Beau cadre, plats appétissants et jolie photos des “amoureux” ;).Merci pour cet agréable reportage.

  7. Oh ça tente…..mais trop loin (région parisienne) , alors je me rabats sur leur produits de beauté …..

  8. Ca a l’air d’être un restaurant exceptionnel!
    J’adore aussi tester des restos chics 😉

  9. Un très bel anniversaire qui a été dignement honoré!! Le cadre est vraiment sobre et sympa et le repas semblait vraiment appétissant! Rien de tel que de se retrouver en amoureux de temps en temps, cela permet de sentir que l’on est encore plus amoureux!! 🙂 Vous formez un très beau couple tout les deux! Bizoo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.