PâtesRecettes Italiennes

Gnocchis de patate douce

Gnocchis de patate douce

S’il y a bien une chose que ce confinement m’aura apporté, c’est d’arrêter de reporter certaines choses à plus tard, quand j’aurai le temps, car de toute façon du temps j’en manque à longueur d’année. Alors autant s’imposer des choses parfois, cela fait du bien au moral de voir qu’on avance. 

Côté cuisine, j’avais envie depuis longtemps de faire des gnocchis maison, alors dimanche c’était au programme du jour pour que nous puissions nous régaler pour le dîner.

Pour ne pas louper ma recette, j’ai pris le temps de regarder mes livres de recettes Italiennes préférés, l’Italie de Jamie Oliver mais également Jamie cuisine l’ItalieMa Little Italy de Laura Zavan et l’Italie de Denny Imbroisi.

Zut, dans aucun des livres, il y a une recette avec des patates douces, mon envie du moment, alors j’ai adapté. Jamie affirme que les meilleurs gnocchis sont sans oeufs, juste de la pomme de terre et de la farine Italienne 00 (riche en gluten), alors je lui fais confiance. 

Côté proportions, je suis partie sur une recette pour 6 personnes, ce qui est parfait pour deux repas pour nous trois. Pour la cuisson des pommes de terre et de la patate douce, j’ai opté pour une cuisson au four, une cuisson à l’eau risquant d’être fatale aux gnocchis qui ont besoin d’une purée bien sèche. 

Forcément, la patate douce est bien moins sèche après cuisson, alors j’ai dû ajouter de la farine petit à petit jusqu’à avoir une pâte qui se tient, pas une purée moelleuse. Jamie prévoyait 100 g de farine dans sa recette pour 1 kg de pommes de terre, je suis montée à 300 g, mais c’est à cause de la patate douce, bref à adapter selon la texture de votre purée.

Pour la texture et la découpe des gnocchis je vous ai filmé cette étape, ça peut vous aider : 

Finalement, la recette fonctionne, et à merveille ! Après cuisson à l’eau, vous pouvez déguster les gnocchis avec une sauce tomate par exemple, mais j’ai choisi de les faire revenir à la poêle avec de l’huile d’olive (il faut être généreux sinon ça colle), un peu d’ail, des pignons et des jeunes pousses d’épinards.

Les gnocchis étaient parfaits, croustillants en surface et moelleux à cœur, et la garniture parfaite, il n’y a pas besoin de sauce pour les accompagner. 

Tags:

4 commentaires

  1. Une assiette de gnocchi bien appétissante…

  2. Bonjour
    On sent kes personnes largement inspiré sans te citer…
    http://www.lesdemoizelles.com/gnocchi-a-la-patate-douce/
    Recette du 06 avril…

    Bonne soirée

  3. @Bonjour Fanny merci

  4. Bonjour,
    Recette faite et validée, on s’est régalé, l’autre partie a été congelée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.